Les TOP de janvier – le Meilleur Espoir de février

Ce mois-ci, découvrez : le roman que j'ai le plus aimé, le polar qui m'a le plus marquée, et le "Meilleur espoir", celui que je me réjouis le plus de lire le mois prochain. En janvier, le "Roman du mois" est un premier roman fantasque et drôle traitant d'un sujet lourd avec légèreté : (je vous explique pourquoi dans Read More

Fantazmë – Niko Tackian

Auteur : Niko Tackian Genre : Polar Nombre de pages : 300 Éditions Calmann-Lévy (3 janvier 2018)   Dans une cave du 18ème arrondissement de Paris, le cadavre d’un homme battu à mort est découvert.  L’équipe du commandant Tomar Khan est en charge de cette enquête. Sans indices sur les lieux du drame, tout laisse à penser Read More

Les TOP d’août – le Meilleur Espoir de septembre

Chaque mois, découvrez : les deux "Livres du mois", le roman et le polar que j'ai le plus aimés, et le "Meilleur espoir", celui que je me réjouis le plus de lire.   En août, s'il n'y avait qu'un seul livre à retenir, le "Roman du mois" serait : (je vous explique pourquoi dans ma chronique détaillée) Coup de Read More

Miss Cyclone – Laurence Peyrin

Auteur : Laurence Peyrin Genre : Littérature française Nombre de pages : 342 Éditions Calmann-Lévy (29 mars 2017) 8 décembre 1980.  Angela et June ont seize ans. Aussi différentes que possibles physiquement, elles n’en sont pas moins des meilleurs amies qui partagent tout. A Coney Island, été comme hiver lorsque les manèges de la célèbre fête foraine Read More

Les TOP de juillet – le Meilleur Espoir d’août

Chaque mois, découvrez : les deux "Livres du mois", le roman et le polar que j'ai le plus aimés, et le "Meilleur espoir", celui que je me réjouis le plus de lire.   En juillet, s'il n'y avait qu'un seul livre à retenir, le "Roman du mois" serait : (je vous explique pourquoi dans ma chronique détaillée) Coup de Read More

Fénicia – Pierre Brunet

Auteur : Eric Brunet Genre : Roman biographique Nombre de pages : 432 Editeur : Calmann-Lévy (12 mars 2014)Adoptée à six ans, en pleine guerre civile espagnole, par un couple d’anarchistes, Anna connaît l’exil en France. Elle devient Fénicia, prénom symbole de liberté pour un meilleur avenir. Très intelligente et d’une grande beauté, elle a une vie hors du commun : Read More

1 2