Super-Héros – Tome 1 : Origines – Maxime Gillio

Auteur : Maxime Gillio

Illustré par : Oriol Vidal

Genre : Roman jeunesse fantastique (9-12 ans)

Nombre de pages : 240

Éditions Flammarion jeunesse (18 septembre 2019)

Je remercie Maxime Gillio et les Éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture que mon fils et moi-même avons dévorée. 

Chronique écrite par Thomas – 9 ans :
Sam, 14 ans, est un enfant, mais pas ordinaire c’est un enfant avec un pouvoir : il dessine quelque chose (le futur) et cela se réalise (il est devin). Un jour, à la sortie de l’école des grands essaient de le racketter mais des personnes lui viennent en aide. Pourquoi ?… Il va arriver quelque part et va devoir prendre une décision… 

J’ai vraiment bien aimé Super-Héros, tu te sens dans le livre, et tu as envie de vivre les aventures des super-héros. Le super pouvoir que j’ai préféré est celui de Farès : se transformer en animal féroce. Quoique celui de Théa est pas mal quand même (c’est une empathe : elle fait faire aux gens ce qu’elle leur ordonne). Sinon, quand est-ce que sort le tome 2 ?…

Mon avis de maman : à mettre entre toutes les mains ! 

Le pitch : Sam, 14 ans, muet, habite chez son oncle et sa tante depuis qu’il a perdu ses parents il y a 8 ans. Chose incroyable : il dessine le futur (ou plutôt, ce qu’il dessine se réalise).
Alors qu’on lui cherche des noises à la sortie de l’école, Zoé et Victor, des adolescents spéciaux dans leurs genres, viennent le chercher pour l’emmener dans un endroit reculé : le Repaire.
Zoé se transforme en n’importe quelle matière, Victor parle toutes les langues du monde, puis on fait ensuite connaissance avec Farès qui se transforme en fauve préhistorique, et Shugon qui se multiplie en autant d’avatars que possible, etc… décidément, les enfants de cette école particulière sont extraordinaires !
Ici, ils sont d’ailleurs classés en trois catégories : rouge, bleu ou vert représentant les pouvoirs en rapport avec le corps, l’esprit ou la nature. 

La philosophie du Repaire est simple :

Seuls, nous ne sommes rien, ensemble, nous sommes invincibles. 

 

Je connaissais Maxime Gillio-auteur pour adultes, je le découvre en romancier jeunesse et je suis séduite tant par son imagination que par les sujets qu’il traite et sa façon de s’exprimer. 

Les jeunes héros sont très attachants, ils apprennent à devenir autonomes tout en développant leur esprit d’équipe ! La différence est partout mais avec le sport, des défis à relever et des missions à remplir, c’est pour le bien de tous qu’ils apprennent à contrôler leurs pouvoirs. Et ça matche, car on est pris dans l’histoire et on a envie que les jeunes réussissent. Ou quand le collectif dépasse l’individualisme 😉 

Facile à lire, avec des jolies illustrations en début de roman, de courts chapitres à rebondissements et un peu de fantastique, ce livre ravira tous les enfants entre 9 et 13 ans ! (eh oui, on attend le tome 2 prévu en mars 2020 !)

 

Présentation du roman aux Éditions Flammarion jeunesse

 

A propos de l’auteur : Maxime Gillio, père de trois enfants, a travaillé douze ans dans l’Éducation nationale avant de réaliser qu’il n’aimait rien tant que le calme et la solitude. Depuis, il a lâché son métier d’enseignant pour se reconvertir dans l’édition. Mais il a quand même gardé sa tribu, pour son plus grand bonheur. Il est l’auteur d’une dizaine de romans dont Rouge armé chez Ombres Noires, Ma fille voulait son doigt dans le nez des autres chez Pygmalion et la série Super-Héros à Flammarion Jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *