Les Etincelles – Julien Sandrel

Auteur : Julien Sandrel

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 324

Éditions Calmann-Lévy (26 février 2020)

Le jour du troisième anniversaire de la mort de son père qui a disparu dans des circonstances dramatiques en Colombie, Phoenix accède à une demande sentimentale de sa grand-mère : faire un geste pour se souvenir de lui.

Elle qui avait abandonné tous ses projets pour vivre de petits boulots, se retrouve dans la cave à ouvrir un carton au coeur duquel elle retrouve un objet qu’il aimait tant : un vieux walkman. Mais en voulant le mettre en marche, elle découvre un petit morceau de papier ; qui a tout l’air d’être un appel à l’aide autant qu’une possible preuve que la vie de son père était en danger. 

Bref, winneuse dans l’âme, Phoenix décide avec l’aide de son drôle de frère de mener l’enquête : et si leur père avait été assassiné ?…

Je remercie l’auteur et les Éditions Calmann-Lévy de m’avoir adressé Les Etincelles. 

L’avantage avec Julien Sandrel, c’est qu’on ne s’ennuie jamais ! Depuis La Chambre des merveilles, chaque année il sort un nouveau roman et chaque fois il se renouvelle. 

Ce qui ne change pas : sa plume addictive. Le lecteur est ferré par l’intrigue dès le premier chapitre et ensuite c’est une course effrénée pour avancer dans l’histoire et assouvir son besoin de (tout) savoir. Car il y a bien un début (qui part fort), un milieu (qui va distiller des indices et amener le lecteur à se faire sa propre idée de qui a fait quoi – au risque de se tromper évidemment) et une (vraie) fin. Une chute dont on se dit qu’elle récompense nos efforts de lecture car les choses s’imbriquent, it makes sense (ça a du sens) et voilà, point final ! Jamais déçus, je vous dis 😉

Dans Les Etincelles, c’est simple : une allumette par-ci, une autre par-là, et laissez Phoenix aux commandes.
Entre une grande entreprise chercheuse de profits, des cultures intensives, des produits efficaces (mais à quel prix ?), des soupçons, une étude scientifique qui énonce des résultats dramatiques pour notre santé, et des lanceurs d’alerte qui ne se taisent pas même s’ils ont peur des représailles, la situation est explosive ! Car, au péril de sa propre vie, Phoenix est une héroïne qui va chercher les preuves de ceux qui ont mis en lumière des situations catastrophiques et aller à leur rencontre, avec un seul objectif : découvrir la vérité. Et la révéler. 
Et le lecteur de lire et d’enchainer les pages sans compter. Ce livre n’est pas un polar mais c’est un vrai page-turner !

C’est cela, vivre. Mêler sa voix à celles de ceux que l’on aime, et entamer une danse absurde à trois. Saisir le présent. Le graver dans le creux de son coeur. 

 

Avec des personnages singuliers et attachants, qui ont des valeurs que je partage (amour, famille, goût de l’effort, entre autres), Les Etincelles est un roman qui vous mènera de Paris à la Colombie, avec juste ce qu’il faut d’adrénaline pour être à l’affût de la première à la dernière page. 

Présentation du roman aux Éditions Calmann-Lévy

 

A propos de l’auteur : Julien Sandrel a 39 ans. La Chambre des Merveilles (Prix Méditerranée des lycéens 2019, Prix 2019 des lecteurs U), son premier roman, a connu un succès phénoménal en librairie. Vendu dans vingt-cinq pays, il est en cours d’adaptation au cinéma. Découvrez aussi ma chronique de La vie qui m’attendait

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *