Le Financier en chef – David Zaoui

Auteur : David Zaoui

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 350

Éditions JC Lattès (17 juin 2020)

Jackson Zerbib est un rêveur. Un grand rêveur. Il habite en banlieue parisienne avec ses parents et depuis toujours il connait le métier qu’il rêve d’exercer : cinéaste. Armé de sa caméra, il filme tout et tout le monde. 

Aujourd’hui, il doit bien admettre que ses rêves ne le nourrissent pas. Alors, à défaut d’expérience et de diplôme, il va faire marcher son imagination, se concocter un « beau » CV et décrocher un poste de Directeur financier dans une start-up parisienne. Heureusement pour lui, les bureaux sont dotés d’une cuisine (sur)équipée. Et tandis qu’il a été embauché comme « financier », ce sont les gâteaux « financiers » qu’il maitrise le mieux. 

Je remercie l’auteur et les Éditions JC Lattès pour la lecture en avant-première de ce nouveau roman. 

Après Sois toi-même tous les autres sont déjà pris (paru en format poche sous le titre Le Peintre du dimanche), David Zaoui revient avec un livre pétillant, drôle et plein d’imagination. Car qui n’a jamais rêvé de réaliser ses rêves d’enfant ? Qui les a piétinés en cours de route ? Et qui, même à un âge avancé, ne désespère pas d’y arriver ?

Je plains ceux qui ne rêvent pas, leur quotidien doit être morne. Dans une vie, il faut rêver grand et beaucoup parce qu’il est impossible de réaliser tous ses rêves, Jackson. Mais… statistiquement, plus nous avons de rêves en tête, plus nous avons de chances, à mesure que nous nous battons pour eux, de les accomplir. Les rêves créent l’espoir. 

 

Jackson est un gamin attachant. Oui il est devenu adulte mais il est resté jeune et comme il habite encore chez ses parents (et que son père, propriétaire d’un snack, cuisine pour lui tous les soirs) il est chouchouté. Entouré d’amour, il se conforte dans ses rêves de jeunesse. Peut-être d’ailleurs est-ce ainsi qu’il atteindra l’objectif qu’il s’est fixé. En attendant, même s’il sait qu’il y a plus malheureux que lui, il peine à être heureux.
Et pourtant, c’est armé d’une énergie nouvelle qu’il va décrocher le job pas de ses rêves mais qui va peut-être lui permettre de continuer à rêver car son talent de cuisinier va se révéler. Et il va s’apercevoir qu’on peut faire beaucoup de choses lorsqu’on a un talent car quand on connait ses priorités il est tout de suite plus simple d’avancer dans la bonne direction. 

Chaque jour qu’on fête est un jour qu’on n’oublie jamais.

 

Le Financier en chef est un roman joyeux, lumineux et drôle qui fait beaucoup de bien ! Il célèbre la vie autant que les rêves qui nous font avancer, grandir. Car le bonheur se conjugue au présent et qu’il est indispensable d’en profiter. 

Présentation du roman aux Éditions JC Lattès

 

A propos de l’auteur : David Zaoui est né en 1977. Il a travaillé dans le cinéma pendant plusieurs années et se consacre désormais à l’écriture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *