Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris – David Zaoui

0 Permalink 0

Auteur : David Zaoui

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 288

Éditions JC Lattès (30 janvier 2019)

 

A vingt-cinq ans, Alfredo apprend que sa grand-mère est atteinte de la maladie d’’Alzheimer. Comme elle ne peut plus vivre seule, ses proches font appel à une association qui propose de l’aide simienne : un singe vient vivre avec elle. Très gentil, apprivoisé et capable de l’accompagner dans sa vie quotidienne (préparer du café, débarrasser la table, allumer la lumière, etc.), Schmidt fait son entrée dans la famille. 

Quelques années plus tard, lorsque sa grand-mère veut faire cuire Schmidt dans un bouillon, c’est Alfredo qui le récupère. Il habite dans une HLM de banlieue et est au chômage.
Son métier ? Peintre. Pas en bâtiment, non, mais artiste peintre ; un artiste qui peint «l’inconscient des animaux à travers leurs rêves». Sauf qu’aux yeux de son conseiller Pôle Emploi, ceci n’est pas un métier, alors il l’envoie faire des petits boulots à droite et à gauche. 

Je remercie Caroline Vallat, libraire à la Fnac Rosny-sous-Bois, pour ses conseils et les Éditions JC Lattès pour la lecture du deuxième roman de David Zaoui. 

Souvent, je commence par la fin, les remerciements. Et là, j’ai bien fait, car la genèse de ce livre est assez comique. Pour vous donner le cadre du roman, David Zaoui souhaitait, je cite, «un roman qui comporterait une dose d’humour, de folie, d’émotion, d’originalité et qui soit en prise sur son temps». Et c’est réussi ! 

Sois libre et écoute ton coeur, c’est le seul moteur de l’inspiration. 

 

Alfredo est un homme sympathique. Jeune célibataire au coeur tendre, il vit à côté de chez ses parents.
Avec pour seul objectif de percer en tant que peintre, il se plie aux contraintes de l’assurance chômage mais, pour autant, il ne se prive pas de dire ce qu’il pense. C’est effectivement à la fois tendre, réel et drôle.
Le problème, c’est qu’Alfredo en revient toujours au même, réussira-t-il (un jour) sa vie ? Ou devra-t-il se contenter d’une vie « sans prétention », au risque qu’elle ne soit pas à la hauteur de ses rêves ?

Moi, je n’ai jamais eu l’esprit de compétition : je trouve que lorsqu’on gagne, c’est parfois arbitraire, et que lorsqu’on perd, c’est souvent injuste.

 

Pourtant, toute sa famille croit en lui. Et l’arrivée impromptue de Schmidt dans sa vie n’est pas pour lui déplaire car au-delà de sa compagnie, ce singe est doué. D’ailleurs, involontairement, il va lui ouvrir des portes… 

Je ne connais pas l’auteur mais j’imagine que c’est un bon vivant car dans son livre, il fait appel à nos cinq sens : et notamment le goût ! Il est fait référence à un nombre incalculable de mets alléchants, qui titillent nos papilles autant que notre odorat.
La vue est aussi très sollicitée ; Alfredo est peintre et l’art est omniprésent, on ne peut s’empêcher d’essayer d’imaginer ce qui est décrit (et c’est tant mieux !). J’ai beaucoup aimé lire en pensant aux plaisirs simples que nous offre la vie.
Le toucher bien sûr car Alfredo a besoin de sentir les choses. L’ouïe n’est pas en reste pour autant (les bruits de la ville, comme ceux qu’émettent les animaux qui font partie de la vie d’Alfredo).

Mon père essayait de me dire une chose qu’il m’avait déjà enseignée en des termes plus choisis : d’une rose peut sortir une épine, et d’une épine une rose. Les différences entre les hommes ne sont pas toujours liées à l’éducation qu’ils ont reçue, non même à leur caractère. C’est ainsi. Tout ne s’explique pas. Il faut juste se faire une raison, et composer avec. 

 

Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris est un roman vrai, sincère et émouvant. Je ne sais si on peut dire d’un livre qu’il nous fait rêver tout en ayant les pieds sur terre, mais c’est l’idée que je m’en fais : ancré dans la réalité de la vie, il nous submerge d’ondes positives.  

 

Présentation du roman aux Éditions JC Lattès

 

A propos de l’auteur :
David Zaoui est né en 1977 en banlieue parisienne. Il a suivi les cours Florent et travaillé comme réalisateur et producteur dans le cinéma pendant plusieurs années, notamment aux États-Unis. Il se consacre aujourd’hui à l’écriture et signe ici son deuxième roman.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *