Code 93 – Olivier Norek

Auteur : Olivier Norek

Genre : Polar

Nombre de pages : 360

Éditions Pocket (9 octobre 2014)

Lorsqu’un cadavre émasculé se réveille en pleine autopsie, le capitaine Coste et son équipe, du SDPJ 93, sont sur le pont. A cela s’ajoute une lettre anonyme faisant mention d’un code 93 et laissant entendre qu’au moins un dossier de meurtre aurait été enterré…
Alors que son adjoint a obtenu sa mutation à Annecy, Coste doit réagir ! 

Je remercie les éditions Pocket qui m’ont permis de lire Code 93 dans le cadre du challenge #alorigine dont l’objectif est de lire les premiers romans de nos plumes préférées. 

Alors, trois fois oui : Oui ! je suis heureuse d’avoir retrouvé la plume d’Olivier Norek, affûtée, incisive, percutante. Oui, car j’ai fait la connaissance du capitaine Coste à ses débuts, et ça, ça vaut vraiment le coup. Oui enfin, car entre un macchabée qui se réveille lors d’une autopsie, un portable qui se retrouve dans la cage thoracique d’un cadavre carbonisé et un homme qui s’est vidé de son sang, cette enquête est de haut vol ! 

Mais (petit mais) voilà, moi qui ai démarré par Surtensions (Grand Prix des Lectrices ELLE 2017), enchaîné avec le fascinant Entre deux mondes et enfin le récent Surface (plusieurs fois récompensé), redémarrer à zéro avec Code 93 n’est pas évident, car pendant ma lecture je recherche la maturité d’un auteur dont la plume a évolué au fil du temps. Or, dans son premier roman, même s’il est bien ficelé, qu’il y a du rythme et que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, il m’a manqué un truc, un petit truc indescriptible qui m’a laissée sur ma fin.

Au final, maintenant que j’ai fait connaissance avec l’équipe du capitaine Coste dont les membres sont très attachants, que j’ai aimé leur façon de chercher à résoudre l’enquête et qu’il y a certaines zones d’ombre qui méritent d’être éclaircies, il ne me reste plus qu’à dénicher Territoires ! Oui, j’ai besoin de savoir quel est le lien entre Code 93 et la (surprenante) fin de Surtensions… D’autant qu’on n’est peut-être pas à l’abri de retrouver Coste un jour, non ?

 

Présentation du roman aux Éditions Pocket 

 

A propos de l’auteur : Olivier Norek est lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93 (service départemental de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis) depuis quinze ans. Code 93, son premier roman, a été largement salué par la critique. Territoires (2014) et Surtensions (2016) sont aussi consacrés aux (més)aventures du capitaine Victor Coste et de son équipe. Son dernier roman Entre deux mondes a connu un succès retentissant auprès de la presse et du public.
Olivier Norek a également participé à créer l’histoire de la sixième saison de la série Engrenages sur Canal +, et est le scénariste du téléfilm Flic tout simplement diffusé sur France 2 à la fin de l’année 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *