Nátt – Ragnar Jónasson

0 Permalink 0

Auteur : Ragnar Jónasson

Genre : Polar

Nombre de pages : 352

Éditions de La Martinière (8 mars 2018)

 

Un touriste découvre le corps d’un homme mort , Elias, sur le chantier d’une maison. 

La police de Reykjavik mène l’enquête en la personne d’Isrun, mais comme Elias habitait à Siglufjördur, le jeune flic Ari Thór y est associé.

Je remercie chaleureusement les Éditions de la Martinière pour la lecture du 3ème volet de la série Dark Iceland publiée en France.

L'Islande est l'un des endroits les plus sûrs au monde…

Après Snjór et Mörk, voici les 3èmes aventures d’Ari Thór (chronologiquement situées entre le tome 1 et le tome 2 ; pour les connaisseurs, Tomas est encore le patron de la brigade), le jeune flic de Siglufjördur, ville septentrionale d’Islande reliée au reste de l’île par un unique tunnel en construction. Ville paisible en apparence.

Mais cette fois-ci, le meurtre n’a pas eu lieu dans la ville dans laquelle habite Ari. Du coup, c’est entre le Nord et le Sud que se déroule l’intrigue, l’occasion pour nous lecteur de découvrir des paysages divers et variés de l’Islande. 

Isrun est une femme sombre et solitaire qui a l’habitude de travailler en solo et, dans le cas présent, elle flaire d’instinct la complexité du drame.

Entre les cendres du volcan qui assombrissent l’air et réduisent la visibilité à Reykjavik (Nátt signifie « nuit) », et les secrets de ceux dans l’entourage de la personne décédée, c’est une enquête collective inhabituelle que doit mener Ari Thór.
Ce duo d’enquêteurs qui ne travaillent pas directement ensemble ajoute un certain mal-être à la lecture. D’ailleurs, Ragnar Jónasson y va fort dans ce nouvel opus car il est question de drame, de vengeance, de secrets de famille, d’erreurs médicales, de trafic… et j’en passe !

Toutefois, avec la régularité d’une horloge alsacienne, les enquêteurs vont démêler les fils de l’histoire, parfois même au détriment de leur vie personnelle ; décidément, l’auteur réussit à nous emporter toujours plus loin avec ce polar venu du froid qui contraste si bien avec les pics de chaleur que nous vivons en ce moment.

À consommer sans modération pour se rafraîchir les méninges ! 

 

Présentation du roman aux Éditions de La Martinière

 

A propos de l’auteur :
Ragnar Jónasson est né à Reykjavik en 1976. Ses grands-parents sont originaires de Siglufjördur. Grand lecteur d'Agatha Christie dès son plus jeune âge, il entreprend la traduction, à 17 ans, de quatorze de ses romans en islandais. Avocat et professeur de droit à l'Université de Reykjavik, il est aussi écrivain et le cofondateur du Festival international de romans policiers Iceland Noir.
C'est l'agent d'Henning Mankell qui a découvert Jónasson et vendu les droits de la série "Dark Iceland" dans dix-huit pays.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *