Sous le parapluie d’Adélaïde – Romain Puertolas

Auteur : Romain Puertolas

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 336

Éditions Albin Michel (30 septembre 2020)

Le matin du 25 décembre, dans la ville de M., Rose est assassinée. Malgré les centaines de personnes agglutinées sur la place pour assister au spectacle de Noël, il n’y a aucun témoin. Sauf peut-être celui/celle qui est abrité sous le parapluie d’Adélaïde…

Je remercie les Éditions Albin Michel pour la lecture du nouveau roman de Romain Puertolas. 

Un village reculé, une époque inconnue (mais lointaine) et un meurtre non élucidé. Tous les ingrédients sont réunis pour mener l’enquête !
Mais quelle enquête puisqu’immédiatement la police trouve le coupable idéal ? Sauf que son avocate n’y croit pas et pour en avoir le coeur net, elle va reprendre les éléments un à un. Interroger les suspects, prêcher le faux pour connaitre le vrai et s’immiscer dans la vie des gens. Car rien ni personne n’est trop lisse pour être suspecté…

J’avais été estomaquée par La Police des fleurs, des arbres et des forêts en 2019, j’ai été happée par cette nouvelle histoire (dans la même veine) cette année. Dans un univers très particulier, l’intrigue est simple mais réaliste et le choix des mots, des dialogues et des indices qui sont délivrés au fur et à mesure offrent un réel plaisir de lecture. Tout en abordant des sujets lourds de sens. 

Et, cerise sur le gâteau, comme pour son roman précédent, l’auteur a soigné la fin : car s’il embarque son lecteur dans son enquête, il se joue aussi magistralement de lui dans les toutes dernières pages. A tel point qu’on a envie de relire le début pour voir comment on a pu se faire avoir. C’est peut-être de cette façon qu’on se souvient d’un livre : lorsqu’il nous interroge. Extra !

 

Présentation du roman aux Éditions Albin Michel

 

A propos de l’auteur : Romain Puértolas est né à Montpellier en 1975. Tour à tour compositeur, professeur de langues, traducteur-interprète, il est à présent capitaine de police en congés. Depuis 2014 et le succès de L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa, il se consacre entièrement à l’écriture. Également scénariste, il participe actuellement à un film d’animation. Son roman La Police des fleurs, des arbres et des forêts a paru en 2019 aux éditions Albin Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *