Kerozene – Adeline Dieudonné

Auteur : Adeline Dieudonné

Genre : Littérature contemporaine

Nombre de pages : 312

Éditions Iconoclaste (avril 2021)

Je remercie les Éditions de l’Iconoclaste pour la lecture du nouveau roman (tant attendu !) d’Adeline Dieudonné.

Replay de l’Apéro des Caro du 05/05/2021

 

Le monde lui apparut comme un endroit menaçant, dangereux, et pourtant foisonnant de joies et d’opportunités à saisir. 

 

A livre inclassable, chronique inclassable !

Chelly, Victoire, Loïc, Alika, Sébastien, Olivier, Red Apple, Julie, Julianne, Monica, Joseph, Antoine, Gigi

12 personnes 

1 cadavre

1 cheval

Au même endroit (une station-service)

Au même moment (une nuit d’été)

Un cri !

Plusieurs possibilités. 

Pour comprendre, la romancière revient sur les histoires des uns et des autres. 

Des hommes et des femmes à la recherche d’un peu de lumière.

Qui est qui ? 

Qui a fait quoi ? 

Comment en sont-ils arrivés là ? 

Qu’est-ce qui les réunit aujourd’hui ? 

La seule logique serait-elle celle du hasard ?

Et après ?

Secrets, violences, ras le bol, désir, envie, ambition, amour, passion…

Quel pied !

Après la déferlante de « La vraie vie », la barre était haute. Pour revenir dans l’arène, il fallait frapper fort. Marquer les esprits. 

Mais à coeur vaillant, rien d’impossible ! Adeline a outrepassé toutes les difficultés avec brio. 

Personnages chics, détails chocs

Une écriture fougueuse  

Des images fortes 

Des histoires personnelles marquantes, parfois trash 

Un titre qui carbure 

Une couverture qui met le feu 

Bravo Adeline, je me suis régalée !

À vous de le lire maintenant !

 

Présentation du roman aux Éditions Iconoclaste

 

A propos de la romancière : Adeline Dieudonné est née en 1982, elle habite Bruxelles. Elle a remporté avec son premier roman, La Vraie Vie, un immense succès. Multi-primé, traduit dans plus de 20 langues, ce livre a notamment reçu en 2018 le prix FNAC, le prix Renaudot des lycéens, le prix Russell et le prix Filigranes en Belgique ainsi que le Grand Prix des lectrices de ELLE en 2019. Il s’est vendu à 250 000 exemplaires.

Son compte Instagram

3 comments

  • Nat has written:

    Pour ma part, j’ai adoré mais au début j’étais un peu perdu avec tous ces personnages qui arrivaient ainsi en cascade. J’ai eu l’impression d’un puzzle alors j’ai utilisé ma bonne vieille méthode : papier et crayons et j’ai décortiqué et là ! Miracle ! Tout c’est emboîté , c’est mis en place
    Un travail de lecture passionnant. Un canevas limité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *