Il était deux fois – Franck Thilliez

Auteur : Franck Thilliez

Genre : Thriller

Nombre de pages : 528

Éditions Fleuve Noir (4 juin 2020)

En 2008, un mois après la disparition de sa fille Julie (17 ans), le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato se rend à l’hôtel de la Falaise, près de Sagas, petite ville au coeur des montagnes. D’épuisement, il s’endort dans la chambre 29… et se réveille 12 ans plus tard dans la chambre 7, sous une fausse identité (Walter Guffin), et avec une perte de mémoire. Comment a-t-il pu oublier 12 ans de sa vie ? Mais surtout que s’est-il passé ? Et qu’est-il arrivé à sa fille ?

Je remercie les Éditions Fleuve Noir pour la lecture en avant-première du nouveau roman de Franck Thilliez. 

Walter White (Breaking Bad !), Bernard Minier, Le Manuscrit inachevé – roman dans le roman, et des flics qui s’arrangent avec les preuves (et en font disparaitre), on peut dire que Franck Thilliez ne ménage pas ses lecteurs ! Et franchement, j’adore ça. 

Pour commencer, l’ambiance : Sagas est située au fin fond de la vallée, là où il fait gris, triste et froid toute l’année. Ajoutez à cela la disparition d’une jeune fille de dix-sept ans, une pluie d’oiseaux morts en pleine nuit et la découverte d’un corps de femme mutilée en bord de rivière : ça démarre fort ! Ensuite, comme dans tous les romans de Franck Thilliez, le suspens est à son comble, les indices sont découverts un à un et le rythme est trépident. 

Des pistes en veux-tu en voilà ! Car entre la perte de mémoire de Gabriel et la vie « actuelle » de Paul, son ex-collègue mais toujours dans la gendarmerie de Sagas, les rebondissements sont nombreux. Les personnages aussi. Et comme dans un labyrinthe, pour mieux semer son lecteur l’auteur passe d’une ville à une autre, d’une victime à une autre et de suspects à d’autres…

Je ne sais pas ce qui est pire : rester prisonnier du passé ou avoir oublié. 

 

Je savais Franck Thilliez perfectionniste (avez-vous déjà vu le squelette de ses romans ? C’est impressionnant), je sais aussi que c’est un joueur d’échec, eh bien dans ce roman il y a tellement de ramifications que vous ne saurez plus où donner de la tête ! Et le meilleur dans cette histoire, c’est que toutes vos questions trouveront leurs réponses car il y a une « vraie » fin. 

Parlant de fin, dans ce nouveau roman l’auteur donne des explications sur son avant-dernier roman : Le Manuscrit inachevé (dont la fin était soit-disant ouverte – mais en fait non). Roman que je vous recommande d’ailleurs de lire avant celui-ci car il donne des indices précieux pour la compréhension de ce nouveau texte. Donc, en plus de nous proposer des intrigues à multiples chemins, et de nous promener entre deux époques, Franck Thilliez réussit l’exploit de nous faire voyager entre ses romans et ça, c’est très fort !

Un roman est un jeu d’illusions, tout est aussi vrai que faux, et l’histoire ne commence à exister qu’au moment où vous la lisez. 

 

Même si je ne suis pas une lectrice assidue de Franck Thilliez (en d’autres termes, je ne le lis pas chaque année), j’ai été particulièrement surprise (et convaincue !) par Il était deux fois. Pour sa construction, son grain de folie et la résolution de l’intrigue qui est parfaitement amenée. C’est extrêmement bien fait et passionnant ! Un page-turner à l’état pur. 

Présentation du roman aux Éditions Fleuve Noir

 

A propos de l’auteur : Franck Thilliez est l’auteur d’une quinzaine de romans, parmi lesquels, Atomka, Pandemia, Sharko, RêverLe Manuscrit inachevé ou bien encore Luca. Adapté au cinéma pour La Chambre des morts (prix SNCF du polar français), il est aussi scénariste. Ses livres sont traduits dans le monde entier.

2 comments

  • Yvan has written:

    Moi le lecteur assidu de Thilliez, je n’hésite pas à dire que c’est l’un de mes préférés 😉
    Content de lire que tu as apprécié !

    • carobookine has written:

      C’est marrant ! En fait, comme je ne suis pas une lectrice assidue je manque de repères mais je suis contente de savoir que tu l’as apprécié à ce point car vraiment, je l’ai trouvé rondement mené 😉 et bluffant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *