Et que ne durent que les moments doux – Virginie Grimaldi

Auteur : Virginie Grimaldi

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 360

Éditions Fayard (17 juin 2020)

Chez Elise, les enfants sont grands. Charline s’est s’installée à Londres, Thomas à Paris. Seul Edouard, le chien, est là désormais pour lui tenir compagnie. C’est une nouvelle tranche de vie qui s’ouvre à elle : incapable de se réjouir d’avoir de nouveau du temps pour elle, au contraire, elle angoisse de se retrouver seule. Mais, soutenue par son entourage, elle va braver l’épreuve à bras le corps. 

Chez Lili, un nouveau-né arrive plus tôt que prévu. Beaucoup plus tôt si bien qu’elle se retrouve en service de néonatalogie. Avec ses peurs incontrôlables, son angoisse et sa tristesse qui prennent le pas sur les émotions positives. Heureusement, elle aussi est bien entourée.

 

Je remercie les Éditions Fayard pour la lecture du nouveau roman de Virginie Grimaldi en avant-première. 

Ah Virginie ! Elle m’en aura fait voir des vertes et des pas mûres ! Elle n’a pas son pareil pour me faire passer du rire aux larmes et j’aime ça. 

Je sais que ce livre s’est imposé à elle alors qu’elle avait au contraire prévu de ne pas écrire pour se consacrer à sa vie privée et donc je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi ? Comment un livre s’impose-t-il à toi ? A la lecture des remerciements, j’ai compris (et je suis repartie de plus belle dans mon ascenseur émotionnel). J’ai l’impression que son hypersensibilité a transpiré dans ces pages et moi, par ricochet, j’ai ressenti encore plus que d’habitude cette vague d’émotions. Et j’ai aimé ça. Parce que cette lecture est merveilleuse. 

Elise est une maman attachante, très ! Quand on a des enfants, on réalise que le temps file et à peine a-t-on le temps de sortir de la petite enfance qu’on a l’impression de devoir se préparer au moment où ils quitteront le nid pour voler de leurs propres ailes. Je ne suis pas prête. Et je doute de l’être quand le moment sera venu. Elise ne l’est pas, c’est certain, du coup elle va devoir se forcer à s’ouvrir. Et dans sa nouvelle vie il est une bonne action qu’elle va entreprendre, celle de devenir « câlineuse » : bénévole à l’hôpital pour prendre soin de bébés prématurés.  

J’ai beaucoup d’amour à donner, mais plus personne pour le recevoir. Toutes les nuits, je fais des câlins à mes souvenirs. 

 

Lili est tout aussi touchante car son expérience de vie n’est pas isolée et pourtant, quand on est enceinte même si on est consciente que tout peut ne pas bien se passer, on n’y pense pas. On se dit que si ça arrive il faudra faire face. Mais quand ça arrive, est-on prête pour autant ? Et pourtant il faut être forte pour tenir le cap lorsque son bébé est né certes mais prématuré à un point tel que rien n’est comme vous l’aviez imaginé.

Il parait que c’est ça, être parent : faire passer les émotions de son enfant avant les siennes. 

 

Roman choral, Et que ne durent que les moments doux est une petite merveille car il est question d’amour avant tout, de femmes courageuses, de rencontres,  de liens qui se créent, d’avenir incertain, de passé qui ressurgit, de personnes qui donnent sans rien attendre en retour. C’est une ode à l’amour, à la famille que l’on se construit et aux soignants qui sont là coûte que coûte et qui aident de façon inconditionnelle et bienveillante, comme s’ils ne faisaient que leur métier, alors qu’en réalité ils font bien plus que cela. 

Un jour, je te parlerai de ces personnes qui ne font que traverser notre vie, mais la marquent à tout jamais. Un jour, je te raconterai ces rencontres éphémères indélébiles. 

 

Parce qu’à chaque étape de notre vie, on peut avoir besoin d’aide autant qu’on peut avoir envie d’en donner. La vie est merveilleuse et, à son image, ce livre lui rend hommage. Pour, je cite, « transformer chaque rituel en petit moment extraordinaire ».  

Une fois passés, les moments doux ne disparaissent pas. Quelque part, au fond de nous, ils durent pour toujours. On les appelle les souvenirs. 

 

#EtquenedurentquelesmomentsdouxVirginieGrimaldiEditionsFayardFayard #NetGalleyFrance

Présentation du roman aux Éditions Fayard

Retrouvez ma chronique de Quand nos souvenirs viendront danser

 

A propos de l’auteur : Virginie Grimaldi est aujourd’hui incontournable dans le paysage littéraire français. Grâce au succès de ses romans, merveilles d’humanité, elle est la romancière française la plus lue de France en 2019 (Palmarès  Le Figaro  : GFK).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *