Dahlia – Delphine Bertholon

Auteur : Delphine Bertholon

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 240

Éditions Flammarion (17 mars 2021)

A l’approche de la quarantaine, Lettie, maman solo, se replonge dans ses souvenirs. Vide de sa fille de 3 ans partie en vacances à l’autre bout du monde avec son père, elle est seule face à cette affaire qui a eu lieu 20 ans plus tôt. D’un coup, un prénom lui revient avec fulgurance : Dahlia. 

 

Je remercie la romancière pour sa dédicace et les Éditions Flammarion pour la lecture en avant-première du nouveau roman de Delphine Bertholon. 

De Delphine Bertholon, je connais Coeur-Naufrage, un roman qui m’avait bouleversée il y a trois ans. Depuis, je la suis sur les réseaux sociaux, et même si nous ne nous sommes jamais rencontrées, j’aime sa façon d’être et de penser. Sa franchise lorsqu’elle aime ou n’aime pas un livre, un film ou une série et sa sincérité sur les aléas de la vie. Il y a une certaine mélancolie qui se dégage de ses écrits et bizarrement c’est ce qui m’attire dans son écriture. 

Ici, Lettie mène la danse. Dans sa vie de femme, elle vit à Paris et elle écrit des scénarios ; cela ne la réjouit pas, mais au moins ça lui permet de vivre correctement. Avec sa fille, un cadeau du ciel qui ne devait pas arriver, mais qui fait son plus grand bonheur aujourd’hui. Son seul bonheur, devrais-je dire. Mais il lui arrive de plus en plus souvent d’avoir envie de quitter Paris pour le soleil du Sud où vit encore sa mère. 

Dans les années 90, elle habitait avec sa mère dans un mobile home dans un camping du Sud de la France. Pas spécialement populaire, alors qu’elle avait enfin la sensation d’avoir « réussi » en intégrant LA bande, elle se lie d’amitié avec Dahlia. Contrairement à Lettie, Dahlia fait partie d’une famille nombreuse, avec son père, sa mère et ses deux frères. Lettie se projette dans la vie de cette famille tandis que Dahlia rêve d’un peu plus d’attention autant que de liberté. Jusqu’au jour où Dahlia confie un terrible secret à Lettie. Et leurs vies volent en éclats !

Dahlia est un roman exactement comme j’aime : des personnages forts en caractère et néanmoins attachants, une intrigue avec un brin de suspense qui tient en haleine, des chapitres courts qui donnent du rythme et… une fin ! Oui, une fin qui questionne. Car, quel que soit notre âge et quelle que soit notre situation, le passé fait partie de nous et nous façonne pour l’avenir. Comment oublier un événement troublant ? Est-ce même possible ? A force de volonté, peut-on effacer une tranche de notre vie ? Impossible, à mon avis. Et c’est là que la plume de Delphine Bertholon fait son oeuvre : tiraillé entre ce qui a été fait et ce qui n’aurait pas dû arriver, le lecteur lit avec la même boule au ventre que Lettie se traine depuis 20 ans. Tout est-il bon à dire ?   

 

Présentation du roman aux Éditions Flammarion

 

A propos de la romancière : née à Lyon en 1976, Delphine Bertholon est une romancière et scénariste française. Elle est notamment l’auteure de Twist, du très remarqué Grâce et, plus récemment, de Coeur-Naufrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *