Comme un enchantement – Nathalie Hug

Auteur : Nathalie Hug

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 324

Éditions Calmann-Lévy (26 février 2020)

A 35 ans, Eddie est livrée aux dangers de la solitude. Orpheline depuis ses 16 ans, elle vit seule dans son petit appartement à Montmartre. Refusant toute responsabilité, elle ne veut compter sur rien ni sur personne : du coup, elle n’a pas d’ami, ne possède rien, pas même une plante verte ou un animal de compagnie. Pour quoi faire ? 

Un jour, un charmant notaire l’informe qu’elle est l’heureuse héritière d’une vieille ferme à l’état de ruine en Italie. Ni une ni deux, elle part à la découverte de son mystérieux héritage en Emilie Romagne ! Elle a besoin de changement ; et c’est maintenant. Mais dans quel but ?

Je remercie les Éditions Calmann-Lévy pour la lecture de ce nouveau roman via NetGalley. 

Un homme, une femme… et l’Italie ! Comment ne pas tomber sous le charme ?

Je n’ai lu Nathalie Hug que dans ses romans à quatre mains avec Jérôme Camut. Le contraste est saisissant car on passe de romans noirs à un roman feel-good plein de positivité (mais sans être mielleux ni sucré).
Néanmoins, à défaut de ballade, c’est plutôt sur un chemin escarpé que serpentent les protagonistes. Car Eddie et son cher notaire (Joseph) sont des personnages abimés par la vie. Cabossés. Qui en ont vu de toutes les couleurs et ont dû apprendre à se protéger pour ne plus souffrir.
Mais comment résister à l’Amour quand il se présente, et ce à plusieurs reprises ? Encore faut-il en être conscient. 

Sans doute courais-je après un rêve inaccessible, une chimère, diraient certains, mais si la vie valait d’être vécue, je pressentais qu’il fallait en passer par la recherche de cet état d’équilibre entre deux êtres. J’imaginais qu’aimer était donné à tout le monde, à la condition d’en développer le talent. 

 

Par ailleurs, un bon roman vous tient en haleine par une bonne intrigue et là, clairement, on part à la recherche d’indices et de signes pour comprendre ce qui se passe dans la tête d’Eddie, cette femme au coeur sombre mais pour autant non dépourvue de sentiments. Surtout quand, elle qui n’a plus de famille, découvre les prémices d’une filiation.
On a tous besoin de faire partie de quelque chose, que notre vie ait un sens, pour appréhender l’avenir. Or, quoi de mieux que les secrets de famille (et des villageois curieux qui vous espionnent !) pour raviver votre envie de vivre ?

Je ne suis pas un héros. Je suis juste un homme amoureux, et c’est déjà beaucoup. 

 

Roman choral entre La Castellana et Monsieur X, Comme un enchantement est un roman frais qui mènera son lecteur d’un passé sombre à la lumière (paix ?). Au coeur des paysages et senteurs merveilleux de l’Emilie Romagne, Nathalie Hug nous livre une belle histoire d’amour qui nous fait réaliser qu’au bout du compte, il est toujours possible d’enchanter sa vie en la réinventant. 

 

Présentation du roman aux Éditions Calmann-Lévy

#CommeUnEnchantement #NetGalleyFrance

A propos de l’auteur : Nathalie Hug, romancière et scénariste, est l’auteure de trois romans en solo (L’Enfant-rien, La Demoiselle des tic-tac, 1, rue des petits-pas, tous parus chez Calmann-Lévy) et de quinze romans en duo avec sa moitié Jérôme Camut. Retrouvez notamment ma chronique de Et le mal viendra. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *