Sauf – Hervé Commère

0 Permalink 0

Auteur : Hervé Commère

Genre : Roman noir

Nombre de pages : 272

Fleuvenoir Éditions (8 mars 2018)

 

Mat, 48 ans, propriétaire d’un dépôt-vente en région parisienne, retrouve un album photos de sa famille alors que ses parents ont péri dans l’incendie de leur maison lorsqu’il avait 6 ans.

Tout avait brûlé paraît-il… mais alors, comment est-ce possible ?

 

Roman lu dans le cadre du Prix du Festival Sans Nom 2018, qui a lieu à Mulhouse les 20 et 21 octobre 2018.

 

J’avais découvert Hervé Commère avec Ce qu’il nous faut, c’est un mort qui était en 2017 en lice pour le Grand Prix des Lectrices ELLE. 

En démarrant Sauf, j’ai retrouvé avec le même plaisir ce qui m’avait plu dans son précédent roman : des chapitres courts, une plume incisive, une enquête à rebondissements, le tout servi par un humour fin qui ne manque pas de piment. Vous l’avez compris, à mes yeux, c’est un régal de lecture !

 

Ainsi, Mat, 48 ans, est en couple avec Anna. Il vit à côté de Montreuil, sur une ile à priori sans histoires. 

Le problème, c’est qu’avec cet album photo qui ressurgit du passé, non seulement son dépôt-vente est cambriolé (et dévasté) mais en plus sa maison est incendiée. Par des voyous. L’un des deux meurt, l’autre s’enfuit.
Avec l’aide d’Anna et de ses salariés mais aussi complices, il va chercher à comprendre ce que la femme qui est venue déposer cet album photo dans son dépôt-vente a-t-elle bien voulu lui dire.
Quel secret va-t-il découvrir ? Et à quel prix ?

 

Sauf est un roman noir particulièrement réussi dans le sens où les événements s’enchainent, sans aucun temps mort. Pour preuve, à chaque fin de chapitre, un indice est dévoilé qui incite à démarrer le suivant, sans jamais pouvoir s’arrêter. Relativement court, il se lira d’une traite (la nuit, ou en journée, mais il vous faudra un peu de temps devant vous lorsque vous le démarrerez). 

De Paris à la Norvège, en passant par le Finistère, c’est une quête personnelle qu’entame Mat ; en remontant le fil du temps, il va devoir démêler les fils de son destin.
Mensonges, secrets et trahisons seront au rendez-vous et vous, lecteurs, ne serez pas au bout de vos surprises…

 

Présentation du roman aux Éditions Fleuve 

 

A propos de l’auteur :
Hervé Commère est l’auteur remarqué de plusieurs nouvelles et romans, parmi lesquels Les Ronds dans l’eau (2011), lauréat du Prix marseillais du polar, Imagine le reste (2014), prix Plume de Cristal du Festival international du Film policier de Liège, et Ce qu’il nous faut, c’est un mort (2016), prix Polar Pourpres et Prix Polar à Mauves-sur-Loire. Il est traduit en Chine et au Japon.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *