Valentine – Anne-Laure Bondoux

Auteur : Anne-Laure Bondoux

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 408

Fleuve Éditions (4 octobre 2018)

A 48 ans et demi, Valentine est divorcée, ses enfants devenus grands ont quitté l’appartement et elle est au chômage. Elle a bien décroché un contrat mais l’écriture d’un guide à destination des 9-13 ans ne la passionne pas plus que ça. Aussi, comme rien ne la retient à Paris, elle décide d’aller passer quelques jours dans la Creuse. Dans la maison de sa mère, précisément. 

Très vite, une idée lui vient : elle qui a l’impression que la première moitié de sa vie n’a pas été à la hauteur, décide de vivre la deuxième partie « autrement et avec joie », svp ! 

Lors du Forum du Livre de Saint-Louis, j’ai dédicacé à côté d’Anne-Laure Bondoux, romancière jeunesse et adulte. Nous avons sympathisé et son dernier roman m’a tapé dans l’oeil. Je remercie les Éditions Fleuve de me l’avoir adressé.

Les trois raisons de mon coup de coeur pour Valentine :

1. Une couverture fraiche et colorée qui donne envie d’ouvrir le roman,

2. Un titre prometteur : Valentine, ou la belle saison, (la baseline est importante)

3. Un contenu qui se lit vite et bien, mais dans le bon sens du terme (c’est-à-dire qu’on a toujours envie d’y revenir sans toutefois avancer trop vite pour ne pas le finir trop tôt) ; et surtout, une somme de petits détails qui vous font vous sentir bien.

La voilà la magie de la recette : parler de gens sympas qui mènent des vies simples, qui sont à un carrefour de leur vie (qu’ils le décident ou non), et qui ont des choix à faire. La chance qu’a Valentine, c’est qu’elle est bien entourée par son ex-mari avec qui les relations sont correctes, ses enfants, son frère, ses copines, etc. Et lorsqu’elle revient dans son village, elle renoue avec de vieilles connaissances autant qu’elle fait de nouvelles rencontres. Fraiche, généreuse et gaie, Valentine entraine son petit monde dans son sillon. Et nous avec ! 

Ainsi, on se prend au jeu d’essayer de suivre Valentine ; cette femme de caractère qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui n’hésite pas à agir avant de réfléchir. Et pourquoi pas ? Car à force d’essayer des choses, on a de bonnes chances d’y arriver ! Comme arrêter de fumer, se mettre à la course à pieds, ou… savoir pour qui on va voter. Eh bien oui, car le plus drôle dans l’histoire, c’est de se replonger dans la période des élections présidentielles de 2017, avec les avis tranchés des partisans des uns et détracteurs des autres, les sondages, les railleries, les espoirs des Français (et leurs désillusions ?…). Entre ça et le frère ex-champion de cyclisme qui remonte en scelle, j’ai beaucoup ri. Alternant passé et présent, secrets de famille et petits plaisirs entre amis, ce livre m’a aussi beaucoup émue. 

Je vous souhaite de faire rapidement connaissance avec Valentine. Le roman est extra et son héroïne est géniale ! D’autant que rares sont les livres qui font la part belle à une femme à l’approche de la cinquantaine. Surtout quand celle-ci a dédié de ne pas s’apitoyer sur son sort et de mener le reste de sa vie avec ardeur. Un peu comme si sa philosophie de vie était de « vivre chaque jour comme le dernier » ! Sans exagération mais sans retenue non plus.

 

Présentation du roman aux Éditions Fleuve

 

A propos de l’auteur :
Anne-Laure Bondoux a écrit une douzaine de romans pour la jeunesse, et son travail a été récompensé par de nombreux prix, en France comme à l’étranger. En 2015, elle a publié chez Fleuve Éditions Et je danse, aussi (coécrit avec Jean-Claude Mourlevat et vendu à plus de 150 000 exemplaires).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *