Sur les balcons du ciel – Sophie Henrionnet

Auteur : Sophie Henrionnet

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 208

Éditions du Rocher (18 mars 2020)

Vadim, 14 ans. Jeune homme en mal d’avenir, fragilisé par la disparition de son père quatre ans plus tôt lors des attentats du Bataclan.
Un jour, en sortant du Collège, il se fait renverser, se retrouve à l’hôpital puis est en convalescence chez lui. Période trouble qui durera plus longtemps que prévu car Vadim a du mal avec le monde extérieur. Sa seule échappatoire : monter sur les toits de son immeuble, boire pour se donner du courage et refaire le monde, seul ou avec ses souvenirs.

Alma, 36 ans. Femme au coeur meurtri par les mauvais agissements de son ex (et futur-ex) compagnon, Ben (appelé « Fiente » par Vadim). Victime d’un yoyo affectif, elle se réfugie soit dans le travail, soit dans la course à pieds à outrance. Pour oublier. Mais oublier quoi, exactement ?

Vadim et Alma. Deux âmes solitaires en mal d’amour. En mal de vivre. Et dont les chemins vont s’entremêler… pour ne plus se quitter. 

Je remercie les Éditions du Rocher pour la lecture en avant-première du nouveau roman de Sophie Henrionnet.

Allons droit au but, c’est le titre qui m’a attirée dans ce roman. Sur les balcons du ciel (magnifiquement illustré en couverture), est un appel à la lecture de ce roman avec lequel Sophie Henrionnet, généralement habituée aux comédies, est sortie de sa zone de confort. Et c’est bien joué !

Vadim est profondément attachant : orphelin de père, même si sa famille s’est recomposée depuis, on sent bien que quelque chose ne va pas chez cet ado. Alma quant à elle enchaine les conquêtes après que son amoureux l’a lâchement laissée tomber. Manquant de confiance en elle, sa meilleure solution est la fuite. Il manque à l’un comme à l’autre un petit quelque chose : l’envie d’avoir envie.  

Ainsi, les chapitres alternent entre les deux personnages : Vadim et Alma nous expriment chacun leur tour leurs points de vue et sentiments. Ils se dévoilent, mais tout en retenue. Chacun fait un pas en avant, puis recule de trois. Et notre petit coeur de lecteur d’osciller entre un adolescent de 14 ans et une jeune femme de 36 ans avec différents vécus, différentes aspirations mais un point commun : celui d’être abimé par la vie. Ça chamboule, renverse et ça donne envie de vivre, juste envie de vivre. 
Ça m’a aussi donné envie de monter sur les toits pour respirer une grande bouffée d’air frais. Comme si en inspirant je renouvelais mon air intérieur, et en expirant j’évacuais toutes mes mauvaises pensées. D’en haut, on a toujours une vision différente du monde. Plus lointaine, plus profonde, avec un petit brin de sérénité. Et la sensation d’être bien.

Sur les balcons du ciel est un roman tendre, profond, vrai et émouvant qui mérite à coup sûr d’être lu ! 

Présentation du roman aux Éditions du Rocher

 

A propos de la romancière : Sophie Henrionnet est autrice de romans et scénariste BD. Sur les balcons du ciel est son cinquième roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *