Parnassus Books – Nashville

Jeudi 19 septembre, j’ai eu la chance d’aller visiter la librairie d’Ann Patchett, la romancière dont j’ai lu et adoré, en février dernier, Orange amère
En quatrième de couverture, il était écrit qu’elle avait racheté cette librairie en 2011 car « elle ne pouvait imaginer habiter dans une ville sans librairie indépendante ». J’avais adoré l’idée. Et quand nous avons conçu notre road trip américain, nous avions repéré que notre route passerait par Parnassus Books !

A l’extérieur du coeur de ville de Nashville (bourgade de près de 700.000 habitants), la librairie est située dans une zone commerciale plutôt chic.
Une fois entrée à l’intérieur, j’ai été subjuguée. Déjà parce qu’elle est immense, et ensuite car elle est lumineuse, aérée, chaleureuse, de suite on s’y sent bien !

A l’entrée, il y a un pan de mur avec tous les livres d’Ann Patchett (et ils sont tous dédicacés !). Et juste à côté, ses recommandations personnelles car c’est aussi une lectrice. Bien entendu, elles sont accompagnées des coups de coeur de toute l’équipe. 
Plus loin, des podiums avec les nouveautés, les meilleurs ventes du Times, les livres Democratic Candidates, des Religious books (on est aux USA), le podium des « mystery » (entendez par là, les polars), etc. 
L’espace enfant est gigantesque, coloré, bien décoré, un endroit dans lequel les enfants et leurs parents ont envie de passer du temps.

Evidemment, il y a des livres partout mais au centre de la librairie c’est assez aéré, et lorsque nous arrivons se tient un club de lecture (un jeudi à 11 h du matin, c’est sympa).
Il y a aussi un piano, un jeu d’échecs à disposition, des jeux de société, des t-shirts Parnassus Books et plein d’accessoires autres que des livres mais en rapport avec : des chaussettes (car on ne lit bien qu’avec les pieds au chaud), des gants de cuisine dans le rayon kitchen books, et même une guitare (à vendre svp !) dans le rayon des beaux livres sur la musique (Nashville, la « ville-musique »).

Pour info, les livres sortent généralement en couverture rigide, hard cover, et coutent environ 25-28$. Quelques mois plus tard, ils sont édités en plus petit format (mais quand même pas tout à fait livre de poche – d’ailleurs je n’en ai pas vus), paper back, et le prix descend aux alentours de 14-17$. Un peu plus cher qu’en France donc !

J’ai cherché des auteurs français mais je n’en ai vus aucun… The Reunion de Guillaume Musso est sorti en août dernier mais elle n’en avait pas en rayon. Le seul livre écrit en français (mais traduit en anglais) que m’a montré la libraire est le livre d’un canadien 😉 Stéphane Larue, The dishwasher (je vous laisse traduire le titre…).

Nous avons passé 1 heure dans cette librairie-cocon mais, malheureusement, même si nous nous y étions pris à l’avance pour tenter de la rencontrer, nous avons raté Ann Patchett de peu. En effet, elle sort un nouveau roman la semaine prochaine et son emploi du temps est très serré. On réussit néanmoins à laisser notre exemplaire d’Orange amère et à le récupérer dédicacé !

Parnassus Books : 3900 Hillsboro Pike #14, Nashville, TN 37215

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *