L’Empathie – Antoine Renand

2 Permalink 0

Auteur : Antoine Renand

Genre : Polar

Nombre de pages : 464

Éditions La Bête Noire – Robert Laffont (17 janvier 2019)

Imaginez : vous êtes chez vous, tranquille. Normal, me direz-vous, chez vous, porte fermée, vous vous sentez en sécurité. 

Mais que se passerait-il si le lendemain, en prenant votre téléphone, vous tombiez dans votre pellicule sur le selfie d’un inconnu, une photo de lui prise chez vous, la nuit, dans votre chambre à coucher ?
Vous paniquez. Forcément. Vous portez plainte ? Je l’espère. 

L’Empathie, c’est le roman qui prend cette hypothèse comme point de départ. Et l’auteur réussit à décrire cette stupéfiante réalité avec dextérité. Evidemment, il ne s’arrête pas là…

Je remercie Yvan, du blog EmOtions, pour ses conseils, et les Éditions La Bête Noire pour la lecture du premier roman d’Antoine Renand. 

Effectivement, comme c’est écrit sur la couverture, je ne dormirai plus jamais la fenêtre ouverte (en tout cas, pas pendant un certain temps !), car ce livre m’a empêché de dormir.
J’ai commis l’erreur de le commencer un soir, au lit, en me couchant et je me suis réveillée cinq fois, en panique, croyant voir une silhouette noire dans ma chambre. Incroyable ! Une peur irraisonnée, mais aussi incontrôlable.
Total, le lendemain matin, je n’avais qu’une hâte : avancer dans ma lecture pour savoir ce qui se passe après. 

Le démarrage est brutal, violent, et comme observer ne lui suffit pas, Alpha, le coupable, va se mettre à violer ses victimes.
Anthony et Marion sont capitaines au sein du 2ème district de la police judiciaire, surnommée la « brigade du viol ». Du coup, c’est à eux qu’incombe la lourde tâche de le traquer. Mais, comme dans la vraie vie, rien ne se passe jamais comme prévu, le sens unique de la traque va s’inverser…

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est la rapidité avec laquelle les événements s’enchainent. Pour autant, l’enquête n’est pas vite résolue car l’auteur prend le temps de revenir sur chaque personnage. Les rebondissements sont nombreux, certains sont imprévisibles, du coup c’est un pavé qui se lit vite. 

J’étais très intriguée par ce titre, l’Empathie, qui pour moi n’avait rien à voir avec un polar. Mais je dois avouer que maintenant que je l’ai lu, je trouve qu’il est très bien choisi. Car les personnages ont entre eux des liens forts qui rendent si vraie cette fiction. C'est un premier roman extraordinaire, bravo !

 

Présentation du roman aux Éditions La Bête Noire

 

A propos de l’auteur :
Né en 1979, Antoine Renand a écrit et réalisé plusieurs courts-métrages diffusés à la télévision. Il est aussi l’auteur de scénarios de longs-métrages, en cours de production.

2 Comments
  • Yvan Fauth
    mars 10, 2019

    Je sais que ce n'est pas ton genre de prédilection, et je te remercie de ta confiance et d'avoir compris que ce n'était clairement pas qu'un banal thriller de plus 😉

    • carobookine
      mars 10, 2019

      Au début, j’avoue, j’ai eu très peur. Mais très vite, j’ai été happée par l’intrigue et j’ai fortement aimé en savoir plus sur chacun des personnages. L’auteur a l’air d’être un fin observateur des relations humaines. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *