L’Anomalie – Hervé Le Tellier

Auteur : Hervé Le Tellier

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 336

Éditions Gallimard (20 août 2020)

Le 10 mars 2021, un avion Paris-New York est pris dans une tempête en vol. Après plusieurs minutes terrifiantes, il réussit à atterrir. A son bord, plusieurs passagers que nous allons suivre tout au long du roman. 

Mais, chose insensée : 3 mois plus tard, le même avion avec les mêmes passagers atterrit au même endroit. Comment est-ce possible ?

J’en ai entendu parler de ce Goncourt ! J’avais déjà envie de le lire avant, mais alors là, avec l’effervescence médiatique, il fallait que je me fasse mon propre avis. 

Eh bien, c’est très simple : le roman est… long à démarrer, je trouve. En réalité, avant de comprendre cette dualité d’avions, on nous présente tous les personnages et ils sont nombreux ! Surtout qu’à chaque fin de chapitre, on comprend que quelque chose ne va pas mais on ne sait pas encore quoi. C’est probablement ce qui accroche le lecteur.

D’entrée, j’ai adoré le point de départ. Quelle originalité !
Ce qui m’a moins plu en revanche, c’est la suite, les hypothèses pour expliquer le pourquoi du comment. Je suis rationnelle et j’ai eu du mal à croire en LA solution envisagée. L’écriture est enlevée, les personnages sont travaillés, l’intrigue est bien ficelée mais j’ai quand même je l’avoue été un peu déçue par la suite, et la fin. Ou alors je ne veux pas croire en cette fin. Car elle me fait peur et que je n’ai pas envie d’y songer. La lecture est à mes yeux une évasion, donc lorsqu’elle prédit une réalité trop noire, elle m’angoisse. Et je ne prends plus de plaisir…

Albert Camus écrivait : « Voici qu’une angoisse nouvelle nous est proposée, qui a toutes les chances d’être définitive. On offre sans doute à l’humanité sa dernière chance. Et ce peut être après tout le prétexte d’une édition spéciale. Mais ce devrait être plus sûrement le sujet de quelques réflexions et de beaucoup de silence. » Ce beau texte doit être pour nous une source d’inspiration.  

Pour finir, L’Anomalie est un Goncourt original, accessible et percutant. Un roman qui nous sort de nos lectures habituelles et qui nous fait réfléchir aussi. Rien que pour cela, j’ai bien fait de le lire ! Et je vous encourage à en faire de même.

 

Présentation du roman aux Éditions Gallimard

 

A propos de l’auteur : membre de l’Oulipo, Hervé Le Tellier est l’auteur de plusieurs livres remarqués, parmi lesquels Assez parlé d’amour, Toutes les familles heureuses, Moi et François Mitterrand. Il a reçu en 2013 Le Grand Prix de l’humour noir pour ses Contes liquides.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *