La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

2 Permalink 0

Auteur : Katarina Bivald

Genre : Roman étranger

Nombre de pages : 496

Editeur : Denoël (15 janvier 2015)icone_K4Sara Lindqvist, jeune bibliothécaire de 28 ans qui habite en Suède, entretient une correspondance avec Amy Harris, vieille dame de 65 ans, cultivée, qui habite à Broken Wheel, un petit village déserté de l’Iowa aux Etats-Unis. Leur passion commune est celle des livres, elles échangent sur ceux qu’elles ont lus, appréciés et font des parallèles avec des événements de la vie quotidienne.

Un jour, Amy invite Sara à venir passer des vacances chez elle. Sara prend l’avion mais, à son arrivée, Amy est décédée. Seule et perdue dans cette petite ville américaine assez particulière, elle décide de s’y intégrer et ouvre une librairie avec tous les livres qu’Amy aimait tant. Son objectif est simple : trouver pour chacun de ces habitants un peu rustres le titre qu’il lui faut pour lui donner le goût de la lecture. Elle finira par se faire des amis comme jamais elle n’en a eus en Suède. carobookine_icone4_coulQuelle belle histoire nous est contée ici ! Une passionnée de lecture qui cherche à partager sa passion avec d’autres, qu’ils soient novices en la matière lui importe peu, ce qui compte c’est que les livres circulent. Quelle quantité incroyable de références littéraires sont intégrées tout au long du roman (l’héroïne, comme l’auteur sont bibliothécaire ne l’oublions pas) ! Comment résister à l’appel de la lecture ? Car, pour sûr, c’est un livre qui donne envie de lire d’autres livres.

Sara est une jeune femme fragile lorsqu’elle arrive aux Etats-Unis, et à la fin du livre elle est transformée. A Broken Wheel, l’isolement rend les habitants solidaires, ils s’entraident, leurs histoires personnelles s’entremêlent et au final ils forment une grande famille. Malgré des débuts difficiles, Sara réussit à s’intégrer et c’est un vent nouveau qui souffle sur la ville car Sara est pleine d’énergie, elle a envie de se rendre utile et de redorer cette petite ville qui l’a accueillie.

Roman épistolaire en partie car les chapitres alternent entre le récit des événements et les lettres qu’échangeaient Amy et Sara. Au fur et à mesure, les maillons se resserrent et on comprend certaines choses évidentes sur les relations humaines. Un premier roman qui fait la part belle aux valeurs essentielles de la vie : famille, amis, amour, partage et solidarité.

Si j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, j’ai en revanche été assez déçue par la fin qui est très prévisible et manque cruellement d’originalité. Mais quand même, pour 90% du livre, je le recommande vivement !

 .

Présentation de La bibliothèque des cœurs cabossés aux éditions Denoël

.

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en diriez-vous ? Dites-moi tout !

 .

A propos de l’auteur :

Katarina Bivald a grandi en travaillant à mi-temps dans une librairie. Aujourd’hui, elle vit près de Stockholm, en Suède, avec sa sœur et autant d’étagères à livres que possible. La Bibliothèque des cœurs cabossés est son premier roman.

Lire un article sur Katarina Bivald

2 Comments
  • Léa Touch Book
    janvier 29, 2016

    J’ai beaucoup aimé cette lecture même si j’ai préféré L’Histoire épatante de Mr Fikry dans le même style ^^

    • carobookine
      janvier 30, 2016

      Je ne connais pas, mais il va falloir que je le lise alors !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *