Et les vivants autour – Barbara Abel

Auteur : Barbara Abel

Genre : Thriller

Nombre de pages : 448

Éditions Belfond (5 mars 2020)

Il y a quatre ans, Jeanne a eu un accident de voiture. Depuis, elle est dans le coma, sans aucun signe d’amélioration. Aussi, lorsque le professeur Goossens en charge de son cas demande à rencontrer sa famille, son père, sa mère et son mari s’y rendent en craignant une mauvaise nouvelle.

En réalité, c’est encore pire que ce qu’ils pouvaient imaginer ! Eux qui (sur)vivaient depuis le drame vont devoir se parler, se mettre d’accord et prendre une décision. A l’unanimité. Evidemment, ce n’est pas gagné.

Je remercie les Éditions Belfond pour la lecture du nouveau roman de Barbara Abel en avant-première. 

L’approche de la mort terrifie, mais si le nouveau-né avait conscience de l’approche de la vie, il serait tout aussi terrifié – Charlie Chaplin. 

 

Inspiré d’un fait divers, ce roman est avant tout dérangeant car si toute personne a droit au respect, il est d’une toute autre forme pour celui/celle qui est dans le coma. Plus fort. Plus profond. Inattaquable. Et pourtant, c’est bien de respect qu’il est question ici…

La grande endormie, Jeanne, va, indépendamment de sa volonté, réveiller les siens. Ses parents, Micheline et Gilbert, dont le mariage de convenance ne réussit plus à sauver les apparences, sa soeur Charlotte qui s’est peut-être engagée dans la mauvaise voie, son mari Jérôme qui aimerait prendre des décisions lui permettant d’avancer mais n’y arrive pas.
Ses proches attendent un signe depuis quatre ans, mais celui qu’ils reçoivent est loin d’être celui qu’ils espéraient. Or, dans la vie il faut savoir composer avec les embûches, avancer, choisir, et s’y tenir faute de quoi on pourrait chaque jour refaire le monde, et piétiner. 

Mais comment faire lorsque la personne concernée ne donne plus signe de vie ? Comment prendre une décision à sa place ? En son nom ? Et en l’honneur de qui, de quoi ?
Tout homme a besoin de repères pour faire des choix, mais quand la vie lui joue des tours, il est déstabilisé et cherche des branches auxquelles se raccrocher. Avancer dans des sables mouvants n’a rien d’agréable. Eh bien, c’est ce qui arrive à la famille Mercier. Chaque fois que l’un d’eux fait un pas en avant, il s’englue dans une boue qu’il vaudrait mieux ne pas trop remuer.  

C’est flou ce que je raconte… c’est normal, l’auteur plonge les membres de cette famille et ses lecteurs en plein dilemme : sur quoi doit reposer un choix impossible à faire ? Et qui aura le dernier mot ?

Thriller psychologique par excellence, le nouveau roman de Barbara Abel joue avec nos émotions ! Entre ceux qui vivent pour de vrai et celle qui dort pour de faux, il n’est vraiment pas simple de démêler le vrai du faux. Et c’est ainsi qu’une lecture se transforme en page-turner : plus on avance dans l’histoire, plus on a envie de connaitre la fin. Et ça, personnellement, j’adore !

Présentation du roman aux Éditions Belfond

 

A propos de l’auteur : née en 1969, Barbara Abel vit à Bruxelles, où elle se consacre à l’écriture. Pour son premier roman, L’Instinct maternel (Le Masque, 2002), elle a reçu le prix du Roman policier du festival de Cognac. Aujourd’hui, ses livres sont adaptés à la télévision, au cinéma, et traduits dans plusieurs langues. Et les vivants autour est son treizième roman.

Retrouvez ma chronique de son précédent roman : Je t’aime

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *