Arabe – Hadia Decharrière

0 Permalink 0

Auteur : Hadia Decharrière

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 200

Éditions JC Lattès (6 février 2019)

Maya se réveille un matin et bizarrement, alors qu’elle ne l’a jamais appris, elle parle arabe. Comme si c’était inné. Comme si elle avait été élevée par des parents qui le lui parlaient tous les jours. Sauf que non, ce n’est pas le cas. Alors, comment est-ce possible ?

Je remercie les Éditions JC Lattès pour la lecture du deuxième roman d’Hadia Decharrière. 

Hadia Decharrière m’intriguait. Je la suis sur les réseaux sociaux, j’aime ses posts et sa façon de s’exprimer. J’avais raté Grande section, du coup je me devais de la découvrir avec Arabe. Sans connaitre le sujet, juste avec ce titre. 

J’adore lire un livre sans savoir de quoi il retourne.
Là, en plus, le début est assez direct : Maya, une jeune femme française de 28 ans se réveille un matin avec une nouvelle faculté : elle parle arabe. Plutôt que de l’effrayer, cela l’amuse. Elle aimerait bien savoir pourquoi bien sûr, mais son premier réflexe est d’en rire. Elle parle arabe ? Eh bien, qu’à cela ne tienne, elle va aller manger libanais et commander en roulant les R et aspirant les H. Elle utilise des mots arabes comme si elle les avait toujours sus. Et ça fait beaucoup rire son ami Max. 

En fait, Maya, fille de pharmaciens Cannois, qui n’a rien d’arabe dans son physique, va tenter d’explorer sa conscience intérieure. Elle qui se sent en pleine forme physique pense que rien ne cloche dans son corps et que la réponse est probablement dans son esprit. Mais comment peut-elle en être si sûre ? Dans le doute, elle se soumet à des analyses et dans l’attente, se prend à imaginer d’où peut venir cette nouvelle arabité. 

Au gré des rencontres avec les uns et les autres, du Caire à Damas, de la Syrie à l’Algérie en passant par le Liban, en cherchant des réponses Maya va soulever des questions. Et moi, lectrice, je l’ai suivie bien volontiers dans ses pérégrinations !

 

Présentation du roman aux Éditions JC Lattès

 

A propos de l’auteur :
Née de parents syriens, Hadia Decharriere vit en France depuis son plus jeune âge. Sa petite enfance sera marquée par deux évènements majeurs : une parenthèse de vie entre la Syrie et les Etats-Unis, et la mort de son père, qu’elle perd à l’âge de six ans, le sujet de son premier roman remarqué, Grande section.

Son compte Instagram

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *