Tout ce qu’on ne s’est jamais dit – Céleste Ng

0 Permalink 0

Auteur : Céleste Ng

Genre : Roman étranger

Nombre de pages : 288

Editeur : Editions Sonatine (3 mars 2016)

icone_K3

1977. Lydia est retrouvée morte. Mais comment s’est-elle noyée ? Etait-ce un accident, un meurtre ? A-t-elle été victime d’une mauvaise influence ? Sa famille aimerait comprendre, mais rapidement la police conclut au suicide. Enquête bâclée ou au contraire efficacement menée ? Pour le savoir, il faut remonter le temps…

carobookine_icone3_coul

Tout ce qu’on ne s’est pas dit est le troisième roman en lice pour le Prix Relay des Voyageurs lecteurs 2016 et le premier dans le genre «polar/suspens».

Le titre colle parfaitement à l’histoire : l’auteur donne la parole aux parents, au grand frère et à la petite sœur de Lydia et chacun s’exprime sur son ressenti et son vécu au cœur de cette famille en apparence unie. Et effectivement, comme dans une bonne séance chez le psy, des souvenirs refont surface, les langues se délient et nous éclairent sur la situation actuelle.

Dès le départ, le lecteur sait que Lydia est morte. C’est un fait, il n’y a pas de suspens en soi et personnellement je n’aime pas savoir la fin avant même de commencer. MAIS, le contexte pesant, le choix des mots et l’emprise psychologique de l’énigme de cette disparition ont fait que rapidement je me suis prise au jeu. Pour découvrir la vérité, j’ai essayé de me mettre à la place des personnages qui mènent l’enquête et j’ai ressenti leurs joies et leurs faiblesses. Chaque fois que je reposais le livre j’avais un sentiment de malaise latent. Soyons clairs, cette histoire m’a perturbée.

Et c’est en cela que j’ai trouvé que ce roman était un bon roman car il ne laisse pas indifférent. Il est original dans sa construction et dérangeant dans les sujets qu’il aborde : le mal-être d’une adolescente, la difficulté de la différence, le poids du racisme, la perte de l’illusion de ses rêves d’enfants et les espoirs cachés que l’on projette sur ses propres enfants. Chaque famille a ses secrets, chaque individu est différent en public et dans l’intimité et petit à petit, tout s’explique.

Tout ce qu’on ne s’est pas dit est le premier roman de Céleste Ng et il m’a émue. J’espère que celui-ci remportera assez de succès pour lui donner envie d’en écrire un nouveau !

.

Présentation du roman aux Editions Sonatine

.

A propos de l’auteur :
Celeste Ng est née au début des années 1980, à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Ses parents, originaires de Hong Kong, s’installent aux États-Unis dans les années 1960. Bien qu’ils aient été tous deux scientifiques – son père à la NASA et sa mère professeur de chimie – c’est pour la littérature que Celeste Ng se passionne depuis l’enfance. Elle a suivi des cours d’écriture romanesque à l’université du Michigan et vit maintenant à Cambridge, avec son mari et son fils, où elle est devenue à son tour professeur d’écriture. Elle a également écrit plusieurs nouvelles qui ont été publiées dans des journaux et magazines. Tout ce qu’on ne s’est jamais dit est son premier roman.

Céleste Ng est sur Facebook

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *