Le dernier Hyver – Fabrice Papillon

0 Permalink 0

Auteur : Fabrice Papillon 

Genre : Thriller

Nombre de pages : 648

Éditions Points (21 février 2019)

Août 415 après Jésus-Christ, Alexandrie. 
La célèbre philosophe Hypathie est cruellement assassinée. Toutes ses recherches sont brûlées, à l’exception d’un codex qui devra se transmettre de générations en générations, pour qu’un jour s’accomplisse le dessein. 

Juillet 2018, rue de Sèvres à Paris. 
Marie, jeune stagiaire à la police, enquête sur un meurtre mobilisant à la fois la Crim du 36 quai des Orfèvres et les experts de l’Identité Judiciaire. Un crime atroce mettant en scène des restes encore fumants du corps brûlé d’une jeune femme. Pour sa 1ère fois sur une scène de crime, Marie est servie… heureusement, elle est sous la houlette du commandant Marc Brunier, un homme solide qui a de l’expérience. 

Peu de temps après, c’est un deuxième corps qui est découvert, dans le Puy de dôme cette fois. De nouveau brûlé et mutilé, comme sous l’Inquisition. Les enquêteurs redoutent un tueur en série, puis les événements s’enchaînent. Jusqu’au moment où Marie elle-même devient une cible potentielle. Et l’histoire ne fait que commencer…

Incroyable, ce livre est tout simplement incroyable ! Lu dans le cadre du jury du Prix du Meilleur Polar des éditions Points, c’est l’ultime roman de la sélection et c’est l’apothéose ! Autant vous dire tout de suite que c’est celui (des 9) pour lequel j’ai voté. 

Déjà parce que l’histoire est incroyable : des restes calcinés encore fumants dans la boutique Hermès rue de Sèvres dans le 6ème à Paris, c’est une scène de crime peu banale. La suivante ne l’est pas moins. 
Ensuite, parce que sans l’ombre d’un début de preuve, l’enquête mobilise un grand nombre de personnes de différents services de police et sur plusieurs terrains de jeu. 
Enfin, parce qu'en faisant référence à la mythologie, ce roman mêle Antiquité, Moyen-Âge et époque moderne avec subtilité. Je me suis régalée à suivre les différents protagonistes à travers les époques. D’autant qu’ils ont évolué parmi les "grands" de ce Monde : Platon, Léonard de Vinci, Voltaire, Isaac Newton… sans oublier les femmes bien sûr : Hypathie – philosophe et mathématicienne, Elisabeth 1ère – Reine d’Angleterre, Catherine de Médicis – « la Reine noire », Rosalind Franklin – pionnière de la biologie moléculaire qui a découvert la structure de l’ADN, Marie Curie – physicienne et chimiste, grande figure féminine du XXème siècle, et bien d’autres encore. 

Incroyable mais vrai, au travers d’un thriller addictif, Fabrice Papillon apporte une vérité sur la place des femmes dans les grandes avancées scientifiques
Il dresse ici le portrait de femmes intelligentes et combattantes qui ont apporté leur pierre à l’édifice dans tous les domaines : philosophie, alchimie, métaphysique, génétique, médecine, biologie, physique nucléaire, radiothérapie, etc. Avec leur savoir, elles ont mené des expériences et prouvé certaines hypothèses au moins aussi bien que les hommes sauf que l’Histoire n’a retenu que les hommes. Ce qui oppose les deux sexes est le noeud central de ce roman extrêmement documenté et passionnant !

Le Dernier Hyver est un polar féministe assez exceptionnel !

Présentation du roman aux Éditions Belfond

 

A propos de l’auteur :
Fabrice Papillon, journaliste scientifique depuis vingt ans, producteur de nombreux documentaires, est déjà l’auteur de huit ouvrages de vulgarisation scientifique, avec d’éminents savants comme Axel Kahn. Historien de formation, il renoue avec ses premières amours et signe un thriller édifiant, d’une maîtrise spectaculaire, à l’intersection de l’histoire, de la philosophie et des plus récentes découvertes scientifiques. Le dernier Hyver est son premier roman.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *