Juliette de Saint-Tropez – Valentin Spitz

Auteur : Valentin Spitz

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 432

Éditions Stock (9 mai 2018)

 

Je remercie l’auteur pour sa pétillante dédicace pleine de vie, ainsi que les Éditions Stock pour la lecture de ce superbe livre.

Je vous présente Juliette de Saint-Tropez, ou plutôt Nicole Lamour, femme de… mère de… mais avant tout elle-même.

Juliette est une femme exceptionnelle qui refuse de vivre dans l’ombre d’un homme. Avant de devenir une femme libre, belle et puissante, elle a un avis bien tranché et compte bien mener sa vie comme elle l’entend (et non comme les usages de l’époque le lui auraient imposé).

Trois enfants. Plus de travail pour avoir accepté de sacrifier le sien à son mari. Est-elle déterminée à revivre toujours les destins des autres femmes, à commencer par celui de sa mère ? Vivre pour et par un homme, subir ses échecs, profiter de ses réussites… A quoi bon tout cela ?

Dans la famille Lamour, les enfants portent le nom de leur mère (pas celui du père, figure manquante de l’arbre généalogique). 

Son petit-fils, Lucas, a des rendez-vous privilégiés avec sa grand-mère. Elle lui confie les faits marquants de sa vie et lui, l’écrivain vivotant, est chargé d’en faire un roman. Lui, l’homme élevé par sa mère, qui n’a jamais connu son père, et qui enquête notamment sur Georges, son grand-père, le 1er mari de Nicole. Lui, qui use d'une ponctuation originale pour une lecture qui n'en est que plus prenante. 

– Sais-tu ce que Philippe Solers dit à propos de l'écriture ?

– Non, ai-je avoué en réalisant que je n'avais jamais lu Solers.

– Il dit que, pour savoir écrire, il faut savoir lire et que, pour savoir lire, il faut savoir vivre. Alors maintenant tu vas arrêter de te morfondre. Tu vas vivre. Vivre, cela veut dire accepter de ne pas tout réussir, vivre cela veut dire accepter de souffrir ; vivre cela veut dire chercher et ne pas trouver. Vivre, cela veut dire que tu vas appeler tes amis, que tu vas sortir, que tu vas bien manger, que tu vas boire, que tu vas fumer, que tu vas faire du sport, que tu vas baiser, que tu vas retrouver un travail ; et peu importe le temps que ça prendra. C'est ensuite que tu écriras. Comme jamais tu n'as écrit.

Le tout est un coup de coeur à l’image des fleurs de couleur pêche de la photo : fragiles et pourtant pleines de caractère.

Entre Paris et le golfe de Saint-Tropez, de la fin des années 30 à aujourd’hui, Juliette de Saint-Tropez est un superbe portrait de femme. On se sent si bien avec les Lamour, et l’écriture de Valentin est tellement agréable à lire que ce roman chamboulera certainement votre quotidien… c’est bon signe, non ?! 

 

Présentation du roman aux Éditions Stock

 

A propos de l’auteur :
Valentin Spitz est écrivain et psychanalyste. Il est l’auteur d’un roman, Et pour toujours ce sera l’été (JC Lattès, 2016), et de deux biographies politiques.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *