Manifesto – Léonor de Récondo

0 Permalink 0

Auteur : Léonor de Récondo

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 192

Éditions Sabine Wespieser (10 janvier 2019)

Dans la nuit du 24 au 25 mars 2015, l’auteur, Léonor de Récondo, et sa mère, Cécile, se rendent au chevet de Félix, leur père et mari. 

Manifesto entremêle la vie et la mort et fait appel aux souvenirs et à l’imagination au coeur d’un voyage artistique. 

Roman en lice pour le 21ème Prix des Romancières organisé par la Ville de Saint-Louis. Il sera présenté au Forum du Livre lors de l’apéro-littéraire du vendredi 10/05/18 à 18 heures

Léonor est violoniste et écrivain. Son père est peintre et sculpteur, mais aussi luthier dans son atelier lorsqu’il crée le violon de sa fille. 

Le roman se déroule alors que Félix est à l’hôpital, en train de sombrer vers le repos éternel. Léonor et Cécile se relaient pour vivre ses dernières heures à ses côtés. L’ambiance est pesante, propice aux confidences intérieures et aux souvenirs qui se rappellent à notre mémoire sans raison apparente. 

L’art se lie à l’amour, à l’enfance, il s’y mêle parfois à s’y méprendre. 

 

Dès le prologue, le ton est donné : l’auteur reviendra sur les années 80, puis 1990 et enfin cette nuit-là. Un roman qui nous plonge dans le passé de l’auteur et son histoire familiale assez lourde.

Mais aussi, en alternance, des chapitres poétiques dans lesquels Félix est assis sur un banc, à côté d’Ernest (Hemingway).
Une fois passé de l’autre côté, les époques fusionnent et les hommes rêvent de leurs souvenirs : l’Espagne de son enfance pour Felix, les femmes, la seconde guerre mondiale, et d’une façon générale ce que la vie leur a réservé de meilleur, mais aussi de pire.
La mort rôde dans leur entourage, c’est le moment de jouer cartes sur table.

Je ne me suis jamais senti espagnol, jamais français non plus, toute ma vie durant. Les seuls territoires qui me restaient étaient ceux du dessin, de la sculpture et de la création, qui m’élevaient au-delà des idiomes et des frontières. 

 

Manifesto est un émouvant roman intime dans lequel l’auteur se livre, sans filtre. Un très beau roman sur les relations humaines, les épreuves que la vie nous impose et les rêves qui nous permettent de tenir bon.  

Des mots d’amour, de gratitude, alors que déjà se profile l’incertitude de pouvoir jamais vivre sans toi. 

 

Présentation du roman aux Éditions Sabine Wespieser

 

A propos de l’auteur :
Née en 1976, Léonor de Récondo vit à Paris. Violoniste baroque et écrivain, elle renoue ici avec la veine autobiographique de son premier roman publié par Sabine Wespieser éditeur, Rêves oubliés (2012), récit de l'exil familial pendant la guerre d'Espagne. Depuis lors, ont paru Pietra viva (2013), Amours (2015), prix RTL/Lire et prix des Libraires, et Point cardinal (2017), prix du Roman des étudiants France Culture/Télérama.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *