Les variations sentimentales – André Aciman

0 Permalink 0

Auteur : André Aciman

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour

Genre : Roman étranger

Nombre de pages : 368

Éditions Grasset (6 février 2019)

A vingt-deux ans, Paul revient sur l’ile qu’il a quittée dix ans plus tôt. 

Sur les traces de son enfance, il s’autorise à repenser à ses premières émotions et à celui qui en était la cause : Nanni, l’ébéniste menuisier qui l’obnubilait et chez qui il allait en douce chaque jour après l’école. 

Je remercie les Éditions Grasset pour la lecture de ce roman faisant partie de la collection En lettres d’ancre

En quatre grandes parties, comme autant de tranches de la vie de Paul, le roman d’André Aciman est une belle découverte. 

Tout d’abord Paul se confie sur ses sentiments alors qu’il n’était qu’un jeune garçon. Ceux-ci se mêlant avec son émoi de jeune homme de vingt-deux ans qui va découvrir une vérité bien cachée.
Puis, nous retrouvons Paul des années plus tard, alors qu’il est en couple avec Maud. Sa relation est stable, pas forcément idyllique mais rassurante jusqu’au jour où… 

Le passé peut être ou non un pays étranger. Il peut se transformer, ou resté inchangé, mais sa capitale s’appelle toujours Regret, et ce qui le traverse est le grand canal des désirs immatures qui se jette dans un archipel de minuscules possibles qui ne se sont jamais vraiment produits, mais ne sont pas irréels pour autant et pourraient encore se réaliser même si nous craignons qu’ils ne le fassent jamais. 

 

La suite, je vous laisse une part de mystère car qu’y a-t-il de plus beau dans le désir ? Comment mettre des mots sur ce que l’on ressent ? Comment faire part de ses sentiments ? Quelle franchise ou quelle retenue doit-on avoir ?

C’est tout l’enjeu des Variations sentimentales. Vivre intensément ce que l’on ressent. Le partager avec l’heureux(se) élu(e). Et l’assumer. Ne rien regretter. Ce qui n’est pas toujours si simple mais probablement bien plus épanouissant. 

 

Présentation du roman aux Éditions Grasset

 

A propos de l’auteur :
André Aciman est né en Egypte en 1951 et a vécu en Italie, avant de s’installer à New York où il vit et travaille encore aujourd’hui. Spécialiste de Proust et grand connaisseur de la littérature française, il enseigne la littérature comparée à la City University de New York.

Il est l’auteur de Appelle-moi par ton nom, succès planétaire porté par l’adaptation cinématographique réalisée par Luca Guadagnino qui fut récompensée aux Oscars. 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *