L’Affaire Clara Miller – Olivier Bal

Auteur : Olivier Bal

Genre : Thriller

Nombre de pages : 496

Éditions XO (12 mars 2020)

« Quand on a tout, qu’on est, comme vous, la plus grande star au monde, qu’on est arrivé en haut du pouvoir, bref, lorsqu’on est en haut des marches, que reste-t-il à franchir ? Qu’est-ce qui vous excite encore, Mike ? »

Ainsi débute l’Affaire Clara Miller. Nous sommes en 1995, Mike Stilth est interviewé par Paul Green lorsque ce dernier lui montre la photo du cadavre d’une jeune femme. Immédiatement, Mike la reconnait. C’est Clara.
Clara Miller, retrouvée morte, comme six autres femmes, sur le bord d’un lac perdu au fin fond du New Hampshire ; mais juste à côté de la propriété de l’immense rock star. Depuis que Mike Stilth s’y est installé, le lac qui faisait office de lieu idéal pour les familles passer du bon temps est devenu le « lac aux Suicidées ».
Que s’est-il passé ? Paul Green, dont Clara était le premier et le seul amour de sa vie, a décidé de mener l’enquête. Et de ne rien lâcher. 

Je remercie les Éditions XO pour la lecture du nouveau roman d’Olivier Bal via NetGalley. 

Connaissez-vous Caroline Vallat ? Caroline est libraire à la Fnac Rosny-sous-Bois, lectrice compulsive, passionnée et passionnante et elle partage avec nous sa passion des livres à foison ! Dans ses remerciements, Olivier Bal la qualifie même de « fée pour nous autres romanciers ».

Ainsi, c’est sur ses conseils que j’ai choisi ce thriller et j’ai bien fait ! Je vous raconte pourquoi en trois points :

1. Page-turner par excellence, ce roman policier nous replonge dans les années 90, la musique, la drogue et les relations d’influence, of course.
Une star, un journaliste qui n’a peur de rien ni de personne, et des cadavres de jeunes femmes dont on laisse à penser qu’elles étaient toutes paumées, droguées, et qu’elles se seraient suicidées. Les indices ne manquent pas, les « gens qui vous veulent du mal » non plus. Les coups bas, secrets et autres mensonges alimentent les rumeurs qui circulent autour de la star légendaire mais qui ne ternissent pas pour autant son image. Sauf aux yeux de Paul Green qui n’a qu’un seul objectif en tête : faire éclater la vérité sur cette histoire. Ainsi, de page en page, des années 90 à 2000, les rebondissements sont nombreux et nous tournons les pages à toute vitesse. 

2. Le personnage de Mike Stilth : star idolâtrée par ses fans, vivant recluse avec ses enfants dans un domaine démesurément sécurisé (poussant même la comparaison jusqu’à la présence d’un parc d’attractions à l’intérieur même de la propriété) m’a fait terriblement penser à Michael Jackson. Chanteur, danseur et businessman, le temps d’un roman, The King of Pop is back ! Qu’on l’aime ou non, cette virée dans la vie d’un tel personnage est passionnante car si la gloire fait rêver, le personnage principal est loin de vivre dans un rêve… Parfois, la réalité n’est tellement pas belle à voir que certains préfèrent se raconter des histoires. 

Le monde est ce que tu en fais. Ce que tu veux bien y voir et y chercher. 

3. Les personnages sont tous très attachants : à commencer par Clara. Journaliste, obstinée, elle aura réussi à infiltrer le clan Stilth. Sauf qu’elle s’est perdue en route et qu’elle en est morte. Comment ? Pourquoi ? C’est tout l’intérêt de l’enquête de Paul, journaliste « à l’ancienne » qui vivote. Mais il est têtu Paul, et c’est l’une de ses grandes forces. Enfin, Eva et Noah, les enfants Stilth qu’on a voulu protéger de tout et qui vont néanmoins devoir trouver leur place dans le grand monde. 

En bref ? Page-turner bien ficelé avec des personnages attachants, L’affaire Clara Miller est une très belle découverte ! Et Olivier Bal, un auteur à suivre.

#LAffaireClaraMiller #NetGalleyFrance

Présentation du roman aux Éditions XO

 

A propos de l’auteur : Olivier Bal a 41 ans. Romancier, il est l’auteur des Limbes et du Maître des Limbes, diptyque salué par la critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *