Ecoutez le bruit de ce crime – Cedric Lalaury

Auteur : Cedric Lalaury

Genre : Polar

Nombre de pages : 448

Éditions Préludes (7 avril 2021)

5/07/2000 à Deil River, une petite ville de l’Oregon, la fête bat son plein. Mais, coup sur coup, une fillette est sauvagement agressée et un jeune garçon disparaît. On le retrouve quelques jours plus tard, mort. 

2019 à New York. Alors qu’il écrit des livres pour les autres, Nathan voit ressurgir des fantômes du passé. Il est déjà trop tard. Bien décidé à découvrir la vérité sur les événements ayant eu lieu 20 ans plus tôt, il retourne à Deil River. Accompagné d’Evan. 

Je remercie les Éditions Préludes pour la lecture du nouveau roman de Cédric Lalaury.

Replay de l’Apéro des Caro du 07/04/2021

Sur les conseils de Caro, j’ai lu mon premier Cedric Lalaury en écoutant le bruit de ce crime ! Un thriller remarquablement construit, avec une fin qui remue. 

Vous connaissez le paradoxe de l’écrivain ?
Jamais une cause ne peut être précédée de son effet. Jamais. Tout est question d’ordre et d’enchaînement, et personne ne pourra jamais inverser deux éléments d’une chaîne. 

Au fin fond des Etats-Unis, une petite ville est sous le choc après une série de disparitions inquiétantes. Les coupables, désignés très tôt, sont morts ou arrêtés. De fait, la vie continue. 

Sauf qu’on n’oublie pas son passé comme ça. Et si Nathan a réussi à se faire oublier pendant 19 ans, il va finir par revenir sur les terres de son enfance meurtrie. Car Nathan s’appelle Zeke, et qu’il est l’un des témoins des crimes passés. Mais alors, pourquoi n’a t il jamais parlé ? Et pourquoi vouloir faire éclater la vérité maintenant ? Et, comme plus le temps passe, plus les souvenirs s’effacent… comment faire ?

Toute enquête repose sur des indices. Et sur 430 pages on va chercher des indices et émettre des hypothèses avec Zeke et Evan. Ce n’est pas simple car les personnages sont nombreux, et font autant de suspects ! 

Attention : ce roman demande toute votre attention (il y a beaucoup de pistes et ce  n’est pas toujours facile de s’y retrouver) ! Mais, ce qui est sûr, c’est qu’une fois accroché, on le dévore. J’ai par ailleurs été bluffée par la fin : inattendue, violente et néanmoins possible car l’âme humaine est sombre.  

 

Présentation du roman aux Éditions Préludes

 

 

A propos de l’auteur : Cedric Lalaury est né à Montluçon. Après des études de lettres modernes à l’université Blaise-Pascal, il donne des cours de soutien à des élèves en difficulté. Admirateur de Henry James, de Marcel Proust et de Stephen King, il se consacre désormais à l’écriture après avoir été lauréat du Prix Kobo by-Fnac-Préludes-Lire avec Il est toujours minuit quelque part. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *