Une vie de pierres chaudes – Aurélie Razimbaud

0 Permalink 0

Auteur : Aurélie Razimbaud

Genre : Premier roman

Nombre de pages : 240

Éditions Albin Michel (22 août 2018)

 

Alger, 1964. L’Algérie est indépendante depuis deux ans déjà. 

Arrivée en 1955, à l’âge de 10 ans, pour le travail de son père, Rose vit une jeunesse dorée dans une communauté d’expatriés français. Elle y fait la connaissance de Louis, jeune ingénieur d'une compagnie pétrolière, dont elle tombe éperdument amoureuse et avec qui elle se marie. Mais son mari se révèle un homme mystérieux et souvent absent…

Hassi Messaoud, 1971. Louis, Rose et leur fille Violette sont renvoyés en France. Ils emménagent à Marseille.

Je remercie les Éditions Albin Michel pour la lecture en avant-première du premier roman d’Aurélie Razimbaud.

Un titre si alléchant qui donne tout de suite une sensation de mélancolie, vous ne trouvez pas ? D’autant que la photographie de couverture l’illustre parfaitement, je trouve. 

Un premier roman, c’est l’occasion de découvrir une nouvelle plume. Et celle d’Aurélie Razimbaud est très agréable à lire.
Douce, chaleureuse et un brin nostalgique, juste ce qu’il fallait pour servir l’histoire de Rose et de Louis. Rose, expatriée, qui fait un mariage d’amour et qui a en tête l’image de la famille parfaite. Louis, survivant de la guerre, qui a ses zones d’ombre… 

L’Algérie avant, pendant et après la guerre d’indépendance.
Et au coeur de cette tranche de l’Histoire, des hommes et des femmes qui s’attachent à se tourner vers l’avenir, à se construire un foyer, une vie. A faire du mieux qu’ils peuvent, tenant compte de leurs vécus (parfois diamétralement opposés) et de leurs désirs, habités par leurs principes et leur volonté de bien faire. 

Une vie de pierres chaudes, c’est l’histoire de Louis, de ses 20 ans à ses 60 ans (l’issue du roman se déroule le fameux 12 juillet 1998) entre la France et l’Algérie, deux pays liés par l’Histoire, faits par des êtres en recherche d’amour mais aussi parfois laissés à l’abandon. Un premier roman méditerranéen sensible et humain.

Il y a un temps pour la guerre. Il y a un temps pour l’amour. Il y a un temps pour l’oubli. 

 

Présentation du roman aux Éditions Albin Michel

 

A propos de l’auteur :
Aurélie Razimbaud est née à Aix-en-Provence. Elle passe les dix-huit premières années de sa vie en Asie et en Europe du Nord avant de s’installer à Paris où elle poursuit des études littéraires. Passionnée par le livre, elle travaille depuis près de dix ans au service de différents éditeurs de littérature et d’art. Elle est aujourd’hui directrice d’une galerie parisienne spécialisée en photographie. Une vie de pierres chaudes est son premier roman.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *