On regrettera plus tard – Agnès Ledig

Auteur : Agnès Ledig

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 310

Editeur : Editions Albin Michel (2 mars 2016)

.

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour la lecture de ce roman.

icone_K4

Juin 2010. Valentine, jeune institutrice d’un village vosgien, est confortablement installée dans son canapé, quand, un soir d’orage, on tambourine à sa porte. Après quelques secondes d’hésitation, elle ouvre sa porte et recueille un père, Eric, et sa fille de 7 ans, Anna Nina, qui s’installent chez elle le temps de réparer leur roulotte ayant été abimée par l’orage.

A force de questions, Valentine apprend que, depuis la naissance de sa fille, Eric et Anna Nina sillonnent les routes de France en roulotte comme bon leur semble. Pas d’attache, aucune contrainte ni obligations, ils mènent leur vie tranquillement. La roulotte étant très endommagée, le temps des réparations est long. Alors, avec l’accord tacite d’Eric, Valentine emmène Anna Nina à l’école afin que cette petite fille, qui n’a pas l’habitude de la collectivité, soit un peu au contact d’autres enfants.

Très vite, elles deviennent complices et s’attachent l’une à l’autre.

Eric, quant à lui, est perdu, il ne sait plus s’il doit continuer son chemin ou changer son mode de vie pour apporter un peu de stabilité à Anna Nina qui a l’air si heureuse dans ce nouvel environnement. D’autant que Valentine s’offre à lui et qu’il renoue avec les plaisirs charnels qu’il pensait annihilés…

En parallèle de cette histoire, nous est contée celle de Suzanne, jeune paysanne à fort caractère qui, enceinte en mars 1944, fuit l’occupation allemande avec l’aide d’un jeune garçon.

carobookine_icone4_coul

Agnès Ledig est une femme sensible qui joue avec nos émotions. Le décor est un paysage simple et naturel (une ferme Vosgienne), ses personnages sont attachants, fragiles aussi avec leurs blessures, et leurs vies se mêlent intensément.

L’histoire de Valentine, Eric et Anna Nina est le fil rouge de ce roman. Suzanne et son Léon, avec l’aide du jeune garçon nous replongent dans une époque historique si cruelle. Enfin, Gaël (le frère de cœur de Valentine), Geneviève et Stéphanie forment le troisième trio qui nous entraine dans les affres de l’amour.

L’amour est au cœur des relations humaines. Chaque homme ou femme ne peut vivre sans amour. La vie est Amour. Être amoureux, c’est Vivre.

Malgré les difficultés de la vie, il faut savoir profiter de l’instant présent, être, je cite, «dans l’ici et maintenant» pour accueillir comme il se doit tous les petits moments de bonheur possibles. Que ce soit dans la chaleur de l’amitié, dans la douceur d’un câlin avec un enfant ou même dans l’odeur d’une bonne recette de cuisine. L’amour réchauffe les cœurs et nous rend plus fort.

Un texte authentique, comprenant de nombreux dialogues (ce qui est très agréable à lire) qui, en tournant la dernière page, vous fait vous sentir apaisé, calme et détendu. Inutile d’en dire plus, si vous voulez vous sentir bien, lisez vite ce joli roman !

.

Quelques citations :

« Tirez trop fort les vers du nez d’un homme, et ses secrets s’envolent comme un papillon craintif. »

« …comme dans porte-plume, faire-part, rendez-vous, cerf-volant, pause-café, passe-temps, tourne-disque, sous-bois, clair-obscur, cache-cache, perce-neige, porte-bonheur. Les mots réunis par un trait d’union racontent autre chose que pris séparément. »

« Parce qu’ils y ont semé des graines enrobées de joie de vivre et d’émerveillement. »

.

Agnès Ledig nous présente On regrettera plus tard en vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=IcWrDibM7rk&feature=youtu.be

.

Lisez aussi la jolie chronique de Johanne sur Livresse des mots

.

A propos de l’auteur :

Agnès Ledig, sage-femme de formation, a commencé à écrire pour raconter l’histoire de son fils atteint de leucémie, qui avant de partir lui a insufflé sa force de vie. Depuis elle ne s’est plus jamais arrêtée. Marie d’en haut, Juste avant le bonheur et Pars avec lui, ses trois premiers romans, sont des succès.

Site de l’auteur

Agnès Ledig est sur Facebook


Venez découvrir Agnès Ledig en lisant l’interview exclusive qu’elle m’a consacrée

2 Comments
  • MYLENE COLAS
    mars 31, 2016

    Coucou,Je suis en train de le lire mais je suis moins emballée que pour les précédents ! un peu déçue …MYMY

    • carobookine
      avril 1, 2016

      Ah zut ! Mais ça arrive. C’est sûr que Juste avant le bonheur avait mis la barre très très haut je trouve.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *