L’Enfant du tsunami – Eva Kopp

0 Permalink 6

Auteur : Eva Kopp

Genre : Premier roman

Nombre de pages : 175

Éditions Pierre Philippe (2 juin 2018)

 

11 mars 2011, Japon, sur l’île d’Honshū. 14h46. 

Une immense vague va s’abattre sur l’île et faire des dégâts considérables. Une catastrophe naturelle dont les dommages seront décuplés par la présence de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. 

Au milieu des décombres, peu de survivants, mais un miraculé tout de même : un enfant, Néthanel. 

Une alsacienne partie à Toulouse qui me contacte pour me proposer de lire son premier roman, je ne pouvais refuser ! D’autant que j’aime les premiers romans qui me permettent de découvrir de nouvelles plumes. Je remercie l’écrivaine, Eva Kopp, de m’avoir envoyé son premier roman.

Néthanel, Junko, Kiyotane, Hiro, Achille, Maïwen et Hanyū sont autant de prénoms difficiles à retenir mais de personnages tellement attachants. 

Un roman choral qui passe de l’un à l’autre, du Japon à Chateaudun, en n’omettant pas de retranscrire certaines décisions géopolitiques qui ont beaucoup varié malgré les promesses tenues au lendemain de la catastrophe. 

Le tsunami certes, mais comment en est-on arrivé à la catastrophe de Fukushima ? A quelles radiations ont réellement été exposées les populations locales ? Quels dégâts pour leur santé ? Et pour la nôtre, les occidentaux qui vivons encore dans le souvenir de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ?…

Il a fallu composer avec ce lourd sentiment de culpabilité qui enraye le coeur des survivants.

 

Dans ce court roman, on suit Junko, qui habite sur l’île japonaise, une jeune femme courageuse qui voit sa vie voler en éclats mais qui ne va pas pour autant se laisser abattre. On suit aussi Néthanel qui a perdu ses parents et est recueilli en France par son oncle, Achille, et celle qui deviendra sa femme, Maïwen. Hiro, un pompier volontaire, celui qui a retrouvé Néthanel, et qui va continuer à se battre pour sauver son île. Kiyotane, le grand-père de Junko qui va se sentir investi d’une mission soudaine. Hanyū, un jeune espoir japonais du patinage artistique. Et bien d’autres… 

Tous sont liés à la catastrophe, et pour tous il y aura un avant et un après. La vie est un choix et lorsque vous êtes rescapés d’une catastrophe, certaines décisions sont plus faciles à prendre que d’autres.

La vague avait dévasté la paix en lui et il avait dû partir pour la retrouver et s’assurer de la sécurité des prochaines générations.

 

Une fois démarré, L'enfant du tsunami est un roman qu’on ne lâche plus car on est soi-même immergé dans l’intrigue.
J’ai aimé l’écriture sensible et poétique d’Eva, j’ai aimé les caractères de ses personnages (et la puissance de la vie qui coule dans leurs veines) et j’ai aussi beaucoup aimé en apprendre plus sur cette catastrophe naturelle.

Je précise que l'illustration de couverture a été réalisée par Eva Kopp elle-même (chapeau l'artiste !).

L’enfant du tsunami est une belle découverte, et Eva Kopp une écrivaine à découvrir absolument !


Présentation du roman aux Éditions Pierre Philippe

 

A propos de l’auteur :
Née en 1981 en Alsace, Eva Kopp est une hypercréative. Elle se souvient n'avoir pas dormi de la nuit, lorsque, à treize ans, lors d'un cours d'histoire, elle comprit que des guerres avaient été déclenchées sur une phrase offensante. Si les mots pouvaient provoquer des conflits alors ils pouvaient aussi créer du lien et l'apaisement. Tour à tour scénariste, metteur en scène, rédactrice dans la presse quotidienne régionale, auteure-illustratrice de livres pour enfants, infographiste et animatrice radio, sa passion demeure l'écriture, pont d'un imaginaire à l'autre. L'enfant du tsunami est son premier roman. Tout a commencé avec le rêve d'une immense vague la veille du 11 mars 2011. Un rouage invisible s'enclenche en elle lorsqu'Eva voit à la télévision, le tsunami s'abattre sur la côte Pacifique du T?hoku, au Japon. L'accident nucléaire de Fukushima la bouleverse. Cinq années d'écriture, de rencontres et de documentation ont été nécessaires à son écriture.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *