Le manuscrit inachevé – Franck Thilliez

0 Permalink 0

Auteur : Franck Thilliez

Genre : Thriller

Nombre de pages : 528

Fleuve noir Éditions (3 mai 2018)

Environ un an après la mort de son célèbre écrivain de père, JL Traskman retrouve au fond du grenier un manuscrit ; manuscrit dont personne ne connaissait l’existence. Mais surtout, il manque la fin, comme si son père s’était arrêté d’écrire à environ 10 pages de la résolution de l’affaire. Du coup, c’est le fils qui va s’y coller.

L’intrigue, la voici :
Dans le Nord de la France, sur la Côte d’Opale, alors qu’elle était partie courir, Sarah Morgan a disparu. 
Quatre ans plus tard, sur une route de montagne entre Chambéry et Grenoble, une voiture en fuite, un accident dans un virage et les policiers retrouvent dans le coffre le corps d’une femme, sans visage.
Léane Morgan, qui n’est autre que le célèbre écrivain Enaël Miraure, est en pleine promotion de son dernier roman lorsqu’elle apprend que son mari a été agressé. Si son couple était à l’abandon depuis la disparition de sa fille, elle se rend néanmoins immédiatement à son chevet et tente de comprendre l’impossible. 

Franck Thilliez était le parrain du Festival Sans Nom 2018 et je remercie mes enfants qui m’ont offert son dernier roman pour mon anniversaire !

L’histoire du manuscrit dans le manuscrit et la frontière trouble entre fiction et réalité m’a immédiatement happée ! 

Plusieurs enquêtes en parallèle, des flics qui enquêtent et des parents qui mènent leurs propres investigations, des lieux à des centaines de kilomètres l’un de l’autre en France, cela crée une multitude de pistes à suivre et à ne pas lâcher.
C’est cru, vif et tranchant, certaines scènes sont sordides mais ça en vaut la peine. 

Impossible de deviner où l’auteur veut nous emmener même si j’ai essayé de me construire dans ma tête une sorte de tableau de bord avec des photos des suspects et des victimes, des punaises rouges et des fils qui les relient entre eux, vous voyez ce que je veux dire ?

L’auteur excelle dans l’art du thriller avec toutes les ramifications qui font qu’un livre se tient, qu’une intrigue vous tient en haleine ou non, que les chemins se recoupent et que tout s’éclaire pour le lecteur

A une nuance près : la phrase de fin. « Chaque être se tut, livré enfin au noir éternel ».
Qui a compris ce que cela voulait dire ? Grâce à l’aide d’un ami, moi !! Et, si vous le demandez gentiment, je vous expliquerai.
Parce qu’il n’y a rien de plus frustrant qu’une fin ouverte (à mes yeux), je peux vous garantir que la fin est une vraie fin, non contestable. Comme j’aime, quoi.  

 

Présentation du roman aux Éditions Fleuve noir

 

A propos de l’auteur :
Franck Thilliez est l’auteur d’une quinzaine de romans, parmi lesquels Le Syndrome E. et, plus récemment, Angor (Prix Étoiles du Parisien-Aujourd’hui en France pour le meilleur polar 2014), PandemiaREVER et Sharko. Il fait aujourd'hui partie des dix auteurs les plus lus en France.
Adapté au cinéma pour La Chambre des morts (prix SNCF du polar français), Franck Thilliez est aussi scénariste.
Ses livres sont traduits dans le monde entier.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *