La tête sous l’eau – Olivier Adam

0 Permalink 0

Auteur : Olivier Adam

Lu par : Alice de Lencquesaing, Lorenzo Lefebvre

Durée : 4 h et 4 min

Éditions Audible (4 octobre 2018)

Le 16/09, lors du Salon Fnac Livres, j'étais assise à côté d'Olivier Adam qui présentait son nouveau roman. Je remercie les Éditions Audible pour sa lecture audio.

 

Comme à son habitude, Olivier Adam nous plonge dans le quotidien d’une famille somme toute ordinaire qui va être bouleversée par un événement imprévu. 

Le père est journaliste, la mère est prof et, dans un soudain désir de quitter Paris, ils partent s’installer à Saint Lunaire, près de Dinard. Et les enfants dans tout ça ? Une fille, Léa, et un garçon, Antoine, qui ont 15/18 ans et qui subissent la nouvelle lubie de leurs parents. Léa a la rage. Elle est en colère. En quittant Paris, elle a quitté son amour de jeunesse avec qui elle continue de correspondre mais ne dit-on pas « loin des yeux, loin du cœur ? »

Chacun essaie de trouver sa place dans cette nouvelle vie jusqu’au jour où Léa disparaît. 

 

CONTRE VENTS ET MARÉES

Et alors là, la plume d’Olivier Adam sert à merveille un roman psychologique fort, qui nous tiraille entre l’intrigue à suivre et un questionnement intérieur : qu’aurions-nous fait à leur place ? Comment vit-on la disparition de son enfant ? Qui est responsable ? À quelle culpabilité va-t-on être confronté ? Et surtout, pour ceux qui restent, comment continuer à vivre ?…

L’auteur écrit ici à la première personne du singulier, dans la peau du frère de Léa. Un point de vue intéressant, à la fois perturbant et plein d’espoir car si Léa a disparu, il est toujours possible qu’elle revienne. Il y a ceux qui imaginent le pire et ceux qui gardent espoir. Et l’auteur joue avec nos sentiments. 

Ce roman, au titre et à la couverture aussi beaux que mélancoliques, fait partie d’une collection qui s’adresse prioritairement aux « jeunes adultes » (entre 15 et 20 ans, je dirais). Il traite certes des sujets difficiles comme la disparition, la douleur, les dégâts psychologiques mais il est accessible à tous, adultes inclus. D’autant que malgré sa noirceur, l’amour règne en maître et sert avec brio une ultime lueur d’espoir qui fait tellement de bien ! 

Une version audio parfaitement interprétée par les deux comédiens.

 

Présentation du roman aux Éditions Audible

 

A propos de l’auteur :
Né en 1974, Olivier Adam est l'auteur de nombreux livres parmi lesquels Je vais bien, ne t'en fais pas (Le Dilettante, 2000) et, aux éditions de L’Olivier, Passer l’hiver (Goncourt de la nouvelle 2004), Falaises, À l’abri de rien (prix France Télévisions 2007 et prix Jean-Amila-Meckert 2008), Des vents contraires (prix RLT/Lire 2009) et Le Cœur régulier. Il a publié aux éditions Flammarion Les Lisières, (2012), Peine perdue (2014), La Renverse (2016) et Chanson de la ville silencieuse (2018). Il est également auteur de romans pour la jeunesse : On ira voir la mer (L’École des loisirs, 2002), La Messe anniversaire (2003), Sous la pluie (2004), Comme les doigts de la main (2005), Ni vu ni connu (2009) et Personne ne bouge (2011).

Plusieurs de ses livres ont été adaptés au cinéma, dont son premier roman, Je vais bien ne t’en fais pas, qui sera primé aux Césars en 2007, Poids léger et Des vents contraires. Scénariste, il a participé à l’écriture du film Welcome

 

A propos de la collection :
R est la collection qui apporte un nouveau souffle dans la littérature ados et jeunes adultes. Elle établit autant de passerelles entre les âges qu'entre les genres pour proposer des univers riches aussi bien réalistes qu’imaginaires. La force des romans proposés réside dans l'originalité et la puissance de leurs histoires, leurs capacités à accrocher et captiver les lecteurs, mais aussi leurs thèmes, qui feront écho à leur vie quotidienne

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *