La Plage de la mariée – Clarisse Sabard

4 Permalink 0

Auteur : Clarisse Sabard

Genre : Littérature française

Nombre de pages : 448

Editions Charleston (17 mars 2017)

Zoé a 31 ans lorsqu’elle perd subitement ses parents dans un accident de moto. Juste avant de mourir, sa mère lui apprend que son père n’est pas son «vrai» père. Elle lui parle aussi de la Plage de la mariée, une plage liée à une légende dans un petit village breton.

Quelques mois après leur décès, Zoé, qui habite Nice, ressent le besoin de mieux connaître ses origines et part mener son enquête à l’autre bout de la France, à Saoz près de Lorient.

Zoé est la trentenaire bien dans sa vie et dans ses baskets. Une relation amoureuse sans lendemain (mais sans conséquence), fille unique de parents emplis d’amour pour elle, et des amis sur lesquels elle peut compter : Maxime, Elsa et Emilie. A chacun son caractère et à chacun son rôle selon les situations que vit Zoé. Forcément, lorsque sa vie bascule et qu’elle décide de partir en Bretagne pour un temps indéterminé, ils réagissent de manières différentes : Elsa l’optimiste par nature la pousse dans son élan, Emilie, plus «tradi», la freine maladroitement et Maxime, le bon pote et premier confident, la soutient.

C’est donc pleine d’espoir et d’envie qu’elle débarque à Saoz où très rapidement elle décroche un job de serveuse, non pas dans une crêperie, mais dans une cupcakerie en bord de mer. Commerce tenu par la gentille Alice, qui a ses habitués comme Jérémie, Gégé, Betty, Gaël, Capucine, Anita, Evan et Georges etc.

Sauf que rapidement Zoé s’aperçoit que remuer le passé n’intéresse personne. Au contraire, ceux qui ont vécu les événements qui se sont déroulés il y a plus de trente ans ont décidé de faire table rase. Zoé qui souhaitait découvrir l’identité de son père biologique est dans une impasse : si les habitants de Saoz l’accueillent à bras ouverts pour la personne qu’elle est, ils sont incapables de l’aider à faire la vérité sur ce qu’elle est venu chercher. Zoé décide de se laisser porter, et de laisser les choses venir à elle car elle en est convaincue, la vérité, quelle qu’elle soit, elle la saura bien assez tôt. D’autant que Nicolas, le neveu d’Anita, est arrivé pour passer un peu de temps chez sa tante et que Zoé n’est pas insensible à son charme…

J’ai retrouvé avec grand plaisir la plume de Clarisse qui m’avait agréablement surprise avec son premier roman, Les Lettres de Rose. La couverture représentant cette jeune femme face à la mer est déjà en soi une invitation au voyage. Et passer d’une page à l’autre de Nice à la Bretagne est tellement dépaysant !

Zoé est une héroïne sympathique à laquelle on s’attache rapidement. Pétillante, dynamique et rigolote, sa joie de vivre est brisée par le décès soudain de ses parents. Fille unique, elle se retrouve du jour au lendemain seule avec une quête à mener pour savoir qui elle est finalement. A trente ans passés, ce n’est pas simple. Elle est courageuse, battante et volontaire (un peu têtue aussi) et c’est ainsi qu’elle ira au bout de sa démarche. Pour le meilleur et pour le pire car réveiller les fantômes du passé n’est pas chose aisée. Et puis le meilleur finalement, quel est-il ? Que recherche-t-elle ? Que fera-t-elle si toutefois elle retrouvait son père ? Qui croisera-t-elle sur sa route ?

Dans ce deuxième roman (peut-être est-ce dû au succès des Lettres de Rose ?) j’ai trouvé la plume de Clarisse libérée, plus encline à l’humour et à l’autodérision. De nombreuses pensées de Zoé sont en italiques, cela nous permet de bien cerner sa personnalité. Elle est en fait la bonne copine qu’on aimerait tous avoir (mais pas forcément l’amoureuse, parce qu‘elle cogite la demoiselle…).

 

Un portrait de femme, résolument moderne et joyeuse, qui nous entraine de la Côte d’Azur à la Bretagne, au travers d’une quête personnelle et d’une solidarité amicale qui réchauffe les cœurs !

 

Présentation du roman chez les Editions Charleston 

A propos de l’auteur :
Clarisse Sabard est une jeune trentenaire férue de lecture et de robes vintage, persuadée d'avoir vécu à New-York quelque part entre les années 1920 et 1950. Les Lettres de Rose, son premier roman, est le lauréat du deuxième Prix du livre Romantique.

4 Comments
  • Scarlett Julie
    mars 28, 2017

    Je suis très impatiente de découvrir son 3ème roman car ils sont top ! 

    • carobookine
      mars 29, 2017

      Minute papillon 😉 le 2ème vient seulement de sortir. Mais je te comprends !

  • La Rousse Bouquine
    mars 23, 2017

    Je suis l'auteur sur Instagram, et elle m'a trop donne envie de le lire !

    • carobookine
      mars 23, 2017

      Mais oui elle est géniale Clarisse, j’adore ! Avais-tu lu Les Lettres des Rose ? Il vient de sortir en poche, je te le recommande vivement.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *