La Maison des Turner – Angela Flournoy

0 Permalink 0

Auteur : Angela Flournoy

Traduit par Anne-Laure Tissut

Genre : Premier roman

Nombre de pages : 420

Éditions Les Escales (31 août 2017)

Lorsqu’il était petit, Cha-Cha, ainé d’une fratrie de treize enfants, s’est battu une nuit avec un fantôme.

A soixante ans passés, il a un accident suite à la nouvelle apparition de ce même fantôme. Mais quel est-il ? Que signifient ces apparitions ? Comment faire pour en parler sans passer pour un illuminé ?

Depuis la mort de son père, Cha-Cha est responsable de la famille au grand complet. Il ne peut avoir de faiblesses et ne peut encore moins les montrer. Surtout depuis qu’il héberge sa mère et que la question de vendre leur maison de famille divise les frères et soeurs… 

Je remercie les Éditions Les Escales pour la lecture du premier roman très remarqué d’Angela Flournoy.

Une famille noire américaine à Détroit, le patriarche décédé, treize enfants, des petits-enfants, etc. Une maison. Des problèmes d’argent. Un fantôme. Des secrets. Des liens très forts qui les unissent. 
Dans ce premier roman d’Angela Flournoy, il y a tous les ingrédients d’une belle histoire de famille sur plusieurs générations

Si l’intrigue principale se déroule sur quelques semaines en 2008, l’auteure revient sur différentes périodes marquantes de leur histoire familiale et ce depuis les années 50. 
Au fil des pages, on découvre le couple à l’origine de cette famille nombreuse, Francis et Viola Turner, leurs enfants, de Cha-Cha, l’ainé, à Lelah, la petite dernière, et leurs descendants. Leurs destins s’entremêlent et, malgré leurs divergences, ils ont chacun dans leur coeur la maison de leur enfance. 

Alors quand la question se pose de la vendre, certains souvenirs refont surface. Entre la force des liens du sang et les brouilles que l’on peut avoir entre frère et soeur, chacun a ses problèmes mais ils sont toujours unis dans l’adversité. 

Angela Flournoy livre avec une plume sensible et délicate un très joli premier roman, empreint de tendresse et de solidarité. Seule cette histoire de fantôme m’a perturbée au point de ressentir le malaise de Cha-Cha. Mais une belle fin, positive, qui rime comme un hymne à la vie.
Alors, célébrons-la !

Présentation du roman aux Éditions Les Escales 

 

A propos de l’auteur :
Angela Flournoy est diplômée du prestigieux Institut de creative writing de l'université d'Iowa. La Maison des Turner son premier roman, a été sélectionné pour le National Book Award et a connu un grand succès critique et public aux États-Unis.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *