La cavalcade des enfants rois – Raphaël Delpard

0 Permalink 0

Auteur : Raphaël Delpard

Genre : Littérature française 

Nombre de pages : 336

Éditions Presses de la Cité (21 septembre 2017)

Sarthe, 1941. Julien, douze ans et demi est orphelin. Balloté d’une famille d’accueil à une autre, il souffre d’un manque d’amour et de tendresse mais n’en oublie pas ses rêves pour autant. Ainsi, c’est des étoiles plein les yeux qu’il décide de s’échapper.

Mais, l’enfant vagabond est vite rattrapé par la police qui l’envoie en maison de correction.

Roman lu dans le cadre de la préparation du Forum du Livre de Saint-Louis 2018, présenté lors de l’apéro-littéraire du vendredi 13/04/18 à 18 heures mettant en avant les livres en lice pour le 20ème Prix de Romancières.

 

Dans l’institut dans lequel Julien arrive, il fait la connaissance de Tristan, un juif qui se fait passer pour orphelin alors que ses parents ont été déportés. Son seul espoir est de retrouver sa sœur qui avait été envoyé dans la Sarthe.

Lorsqu’ils s’échapperont (échappant ainsi au triste sort réservé à ces enfants sur lesquels on testait des expériences), Tristan et Julien sauveront aussi Marie, une gamine bossue recueillie par un couple de fermiers qui la maltraitent.

À eux trois, ils vont sillonner la Sarthe pour se sauver d’une triste vie faite de souffrances tant physiques que morales.

Plonger dans les méandres d’une maison de correction pendant la seconde guerre mondiale. Espérer que les enfants, qui ne sont autre qu’un numéro de matricule, entre eux s’entraident et se tendent la main pour se donner le courage de (sur)vivre. Inconsciemment, les soutenir et vouloir pour eux une vie meilleure. C’est ce que propose le roman de Raphael Delpard qui fait partie de la collection Terres de France.

L’auteur a réussi son pari d’intéresser le lecteur au sort des enfants vagabonds durant la seconde guerre mondiale. Pourquoi fuyaient-ils ? Qui fuyaient-ils ? Et comment ? Qui étaient ceux qui les aidaient (car il leur fallait forcément de l’aide) ? Autant de questions qui trouvent des réponses dans ce roman poignant.

Par ailleurs, au travers du destin de ces enfants, c’est celui de milliers d’autres dont il est question : car oui, des enfants, collégiens ou même lycéens ont œuvré à la Résistance de notre pays. Grâce à leur courage et à leur bienveillance, ils ont abattu un travail inestimable pour faire passer des messages, falsifier des papiers d’identité ou protéger des alliés. Ces enfants qui ont connu le pire avaient encore assez foi en l’humanité pour espérer sauver le monde.

Bien sûr, La cavalcade des enfants rois est une fiction mais l’auteur explique en fin d’ouvrage qu’il s’est fortement documenté. Et son travail pour faire parler de cet épisode méconnu de l’Histoire de France sous l’Occupation force mon admiration.

 

Présentation du roman aux Éditions Presses de la Cité 

 

A propos de l’auteur :
Homme aux multiples talents, Raphaël Delpard se destinait au théâtre – où il a travaillé avec Jean-Louis Barrault, Jean Anouilh. Il a ensuite collaboré avec de grands noms du cinéma en tant que scénariste. Il a également écrit beaucoup de livres-documents sur l'Occupation, la guerre d’Indochine et la guerre d’Algérie. Romancier, il publié notamment Les Enfants cachés, L’Enfant sans étoile et Le Courage de Louise.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *