J’ai testé La Kube ! et je vous dis tout ce que j’en ai pensé

6 Permalink 2

Chères lectrices, chers lecteurs,

Je viens de tester le cadeau idéal pour tous les amoureux des livres !

Mais avant de vous en dire plus, j’aimerais vous raconter ma rencontre avec les Kubers…

L’année dernière, j’ai fait partie de ceux qui étaient intrigués par cette nouveauté qui était annoncée : La Kube.

Qu’est-ce que c’est ? 
La Kube, c’est une box de lecture sur-mesure contenant un livre choisi spécialement pour vous par un libraire indépendant.

Bien entendu, avec ma pile de livres à lire, je n’avais pas osé m’y pencher de peur de céder à la tentation…

Puis, au mois d’avril, j’ai eu la chance de participer à la remise du Prix du Livre romantique des Editions Charleston. Sur la route de Cabourg, nous étions une vingtaine à faire le déplacement et, dans le train, je me retrouve à côté d’Aurore, Anthony et Samuel. Nous discutons de choses et d’autres, des livres que nous avons lus récemment, des émotions qu’ils nous ont procuré et je m’aperçois que ces trois personnages plein d’entrain ne sont autres que les fondateurs de La Kube. Le monde est petit !

Nous avons donc pu discuter des heures de leur concept original : de l’idée de départ à la mise en oeuvre, il n’y a qu’un pas qu’ils ont réussi à franchir en y croyant fort. Convaincus que leur solution répondrait à la demande de nombreux lecteurs, ils ont tout mis en oeuvre pour réaliser et développer leur idée. Du choix des libraires partenaires au stockage des livres et goodies dans leurs entrepôts, en passant par leur stratégie de communication, nous avons parlé de tout.
Ils m’étaient déjà sympathiques, mais alors là, ils m’ont carrément donné envie de tester La Kube.

Si j’écris cet article aujourd’hui, c’est parce que c’est chose faite ! Cet été, en période de vacances, j’ai renseigné mon questionnaire La Kube.

Comment ça marche ?

Après quelques questions sur mes goûts et habitudes de lectures, j’ai rempli ma BiblioKube (j’ai recherché et ajouté à ma bibliothèque virtuelle les livres que j’avais déjà lus – évidemment je n’ai pas pu mettre tous les livres que j’ai lus dans ma vie, mais déjà mes incontournables et les dernières nouveautés lues dans l’année). L’idée, c’est de donner un aperçu de mes lectures coups de coeur et de citer les auteurs que j’aime particulièrement.

Ensuite, il m’était posé des questions sur le type de livre que j’attendais de recevoir dans La Kube (le genre souhaité, ce dont j’avais envie et si c’était pour offrir ou non).

Enfin, les livres déjà lus correspondant à cette envie, le dernier livre que j’ai aimé et si je souhaitais choisir mon libraire et/ou prendre connaissance du choix du libraire et le valider avant l’envoi.

Voici ce que j’ai répondu :

Littérature française ou étrangère, j’aime lire des destins de femmes qui mènent des vies passionnées et passionnantes. J’aime aussi beaucoup les sagas. Je lis pour me détendre mais j’aime lire « intelligent » – en ayant l’impression d’apprendre quelque chose sur un pays, une époque où une personne. Et surtout j’aime les surprises !

Ainsi, en vingt minutes, mon questionnaire était rempli et le choix de ma Kube était entre les mains de l’un de leurs libraires partenaires !

Au début du mois suivant, je reçois dans ma boite aux lettres, mon colis Kube !

Comment ça se présente ?

A l’intérieur, une boite en carton contenant :
– le livre de poche choisi par Camille, de la librairie Le Failler, à Rennes,
– une feuille de chou donnant l’actualité de La Kube (et notamment un focus sur l’éditeur invité – ici, les Editions Zoé – les coups de coeur des libraires et le premier événement en librairie !)
– un sachet de thé des étoiles
– des stickers étoiles
– un kit du lecteur à la belle étoile
– un extrait d’Identité Ojibwé de Richard Wagamese
– et une carte de correspondance Libraire.

Le titre du livre que j’ai reçu ?
L’esquisse d’un rêve de Kristin Marja Baldursdottir, paru chez Grand romans Points.

Pour tout vous dire, je ne l’ai pas encore lu, je me le réserve pour le lire pendant une période de vacances. Mais, même si je ne connais pas l’auteure (c’est d’ailleurs tout l’intérêt pour moi), la couverture et le titre me plaisent beaucoup.

Et puis, plus qu’un livre, La Kube est une box multi-cadeaux, un moment de plaisir et évasion, de ceux qui ajoutent un rayon de soleil dans votre quotidien.

Combien ça coûte ?

L’abonnement à La Kube, qu’il soit pour soi ou pour offrir, coûte à partir de 15€/mois (possibilité d’abonnement mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel).

La nouveauté de cette fin d’année, c’est que désormais, La Kube existe aussi en Majuscule – le choix du livre est un grand format.

2 formats pour 2 fois plus de plaisir de lecture. A vous de choisir !

Ce qu’il faut retenir ?

A offrir ou à s’offrir, j’aime le concept de recevoir dans sa boite aux lettres un livre choisi spécialement pour soi. Quand, en plus, il est agrémenté de petites surprises, cela n’en est que plus agréable. Une riche idée qui gagne à être connue !


Pour en savoir plus, consultez le site internet La Kube ou visualisez la vidéo ludique qui explique tout !

6 Comments
  • La Rousse Bouquine
    novembre 30, 2017

    La Kube… Je crois que maintenant tout le monde la connaît ! 😀

    Personnellement je n'ai jamais trop été tentée, parce que j'ai déjà beaucoup trop de livres dans ma PAL et plus forcément le temps de découvrir des livres à l'aveugle (disons qu'ils atterissent au fond de ma bibliothèque et n'en sortent plus par manque de temps).

    Mais pour l'offrir, pourquoi pas !

    • carobookine
      novembre 30, 2017

      Je vois tout à fait ce que tu veux dire… 😉 Et ça ne s’arrête jamais !

      La RL de janvier arrive quand déjà ?… 😉

  • cora
    novembre 28, 2017

    Oui, je comprends bien que le concept t’ait plu.
    Mais non, jamais de Kube pour moi. Et ça n’a rien à voir avec toi, mais juste que c’est le ènieme partenariat d’un blog avec la Kube que je lis, et ça me provoque un rejet total, par saturation. Donc, comme d’autres produits ou idées (je pense aux séjours Center Parcs, vus et revus sur les blogs, ça aussi ici ce sera jamais : on a déjà tout vu, il n’y aurait aucune surprise), la publicité par les partenariats atteint ses limites.
    Ca n’a rien à voir avec toi : ton blog reste un de mes favoris malgré ce léger hiatus.
    Si mon com’ te gêne, n’hésite pas à le supprimer, c’est tout à fait compréhensible. Mais je crois aussi qu’il faut que les annonceurs réalisent qu’il se font une contre-publicité.

    • carobookine
      novembre 29, 2017

      Aie… Quand on écrit sur un blog, on s’expose à des critiques. Evidemment, je laisse ton commentaire car il est intéressant et ouvre le débat 😉
      La Kube existe depuis plusieurs mois et je ne trouve le moment de la tester que maintenant. Parce que oui, j’ai déjà offert des « box littéraires » à des membres de ma famille ou amies (notamment le « Livre-mois », je ne sais pas si tu te souviens ?) et que j’étais curieuse de tester leur concept avant de l’offrir.
      Et aussi, parce qu’on ne sait jamais exactement comment ça fonctionne. Alors, d’un point de vue pratique, j’avais envie de l’expliquer.
      Maintenant, libre à chacun d’aimer ou pas ! Pour être tout à fait honnête, je ne me l’offrirais pas mais je serais prête à l’offrir.
      Sinon, à part ça, je suis ravie que tu trouves d’autres informations qui te plaisent sur Carobookine ! J’espère que nous continuerons à échanger 😉
      Belle journée !

      • cora
        novembre 29, 2017

        Merci de ta réponse et de ta réaction positive !
        Je me souviens en effet de ton autre test. Tu as tout à fait raison quand tu dis expliquer le concept et le contenu, c’est en effet intéressant. Ca évite de se lancer à l’aveugle.
        Mon com’ s’adressait plus aux annonceurs qu’à toi, en fait. Leur démarche de se faire connaître par des partenariats est légitime, mais ne reste positive que jusqu’à un certain nombre d’articles, et ce seuil s’abaisse drastiquement à mesure que de plus en plus de partenariats arrivent sur les blogs. Jusqu’à provoquer (seulement chez moi ?) le réflexe inverse : surtout pas d’achat ! Les annonceurs ont tout de même beaucoup d’autres moyens à leur disposition pour toucher leur public.
        Donc, tu as juste eu la malchance de faire le post qui m’a fait amener à saturation. 😉
        Et oui, j’espère moi aussi que nous continuerons à échanger, en tout cas, moi je continuerai à te lire avec plaisir.
        Belle journée à toi aussi !

        • carobookine
          novembre 29, 2017

          Pas de souci ! Et non, je te rassure, je pense que tu n’es pas la seule. L’essentiel, c’est de pouvoir s’exprimer 😉
          A très vite,

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *