De cauchemar et de feu – Nicolas Lebel

4 Permalink 0

Auteur : Nicolas Lebel

Genre : Polar

Nombre de pages : 416

Éditions Marabout (3 mai 2017)

 

Vendredi 24 mars 2016. Vendredi saint.
Dans un bar en plein Paris, un homme est retrouvé mort. Il a deux balles tirées dans les genoux et une dans la tête. De nombreux tatouages sur le corps témoignent de son passé de prisonnier et, avant cela, de combattant dans le conflit Nord-Irlandais.

Entre le Paris actuel et l’Irlande du Nord à feu et à sang des années 70, le capitaine Merlicht et son équipe mènent l’enquête lors du week-end pascal.

Le quatrième roman de Nicolas Lebel a obtenu le 1er Prix du Festival Sans Nom en octobre 2017 !!!

Depuis le temps que j’entendais parler de Nicolas Lebel, je l’ai enfin lu ! Et j’en suis ravie car son dernier roman est saisissant.

Dès le début, l’intrigue est inscrite entre le passé et le présent. L’actualité de l’année 2016 avec les attentats, l’état d’urgence… rend l’ambiance du roman oppressante. Alors, lorsque le Paris de 2016 se retrouve mêlé au conflit Nord-Irlandais des années 70, l’intrigue est explosive. Et c’est peu de le dire ! Car le principal suspect n’est autre qu’un tueur issu d’une vieille légende celte, celle du Far Daring (ou le Croquefeu). Gare aux enfants qui n’étaient pas sages ou n’écoutaient pas leurs parents car ils étaient promis à celui qui faisait régner la terreur par le feu.

J’ai cru comprendre que le capitaine Merlicht n’en était pas à sa première enquête (le personnage est récurrent dans les livres de l’auteur) et son équipe en apparence unie se délite quelque peu dans ce nouvel opus. Comme chacun le sait, il n’est pas facile de poursuivre un tueur qui sévit tout en devant gérer la cohésion de son équipe. Par le fait, le capitaine Merlicht est mis à mal mais pour autant, il réussit à maintenir le cap.

Entre légende ancestrale et méthodes d’investigation modernes, toutes les forces sont utiles pour résoudre l’énigme du Croquefeu. Avec une fine analyse de notre monde actuel et beaucoup d’humour sur fond d’histoire irlandaise, De cauchemar et de feu est un polar passionnant.
Une écriture incisive, des faits historiques, du rythme, le tout savamment pesé pour emmener le lecteur jusqu’à l’explosion finale.

 

Présentation du roman aux Éditions Marabout

 

A propos de l’auteur :
Né à Paris, Nicolas Lebel est linguiste, traducteur et enseignant. Il publie en 2013 son premier roman noir (L’heure des fous, éditions Marabout), plongée abyssale dans l’univers des SDF. Après Le jour des morts (Marabout, 2014) puis Sans pitié ni remords (Marabout, 2015), il publie De cauchemar et de feu (Marabout, 2017) dans lequel il nous entraîne sur la piste d’un assassin pyromane, un monstre né dans les années 70 de la violence des affrontements en Irlande du Nord, qui sème incendie, chaos et mort dans son sillage, et revient aujourd’hui rallumer les feux de la discorde à travers la capitale.

Facebook de l'auteur

4 Comments
  • Yvan
    octobre 31, 2017

    Il faut vraiment que tu lises les 3 autres !! 😉

    • carobookine
      octobre 31, 2017

      Absolument ! Je vais finir par m’attacher au fameux flic 😉

  • Lacavernedupolar
    octobre 25, 2017

    Moi j’ai adoré ce roman. C’est mon gros coup de cœur de l’année.

    • carobookine
      octobre 25, 2017

      Tu es un connaisseur alors ! Merci, et ravie qu’il soit notre 1er lauréat !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *