Dans la maison de Caroline et Nicolas…

2 Permalink 2

Les livres font partie de ma vie, de mon couple et de ma famille.

Merci à l’Imagier des Amours pour le joli portrait.

icone_K5Dans la maison de Caroline et Nicolas, il y a des livres d’amour, de politique, des livres pour enfants et autres bandes dessinées. Les quatre habitants de cette maison y trouvent leur bonheur et partagent ainsi une passion commune, celle de la lecture. Ils se racontent, pleins de tendresse, des mots et des images, des romans et des dessins.

Ce sont les livres de Caroline qui, sans doute, prennent le plus de place : ils s’étalent sur la table de la cuisine, sur la table du salon et sur le canapé. Elle porte aussi, dans son cœur, La Conversation Amoureuse, d’Alice Ferney ; c’est le premier livre que lui a offert Nicolas, peu de temps après leur rencontre. Il l’avait choisi sans l’avoir lu, mais on le lui avait conseillé. Le titre était beau et il avait trouvé les éditions Actes Sud assez peu communes pour plaire à sa bien-aimée.

Caroline et Nicolas se sont rencontrés dans une école de commerce, ils venaient d’avoir 18 ans. Ils ne pensaient pas se marier, à l’époque, ils trouvaient ça incroyable de rester avec la personne que l’on aime depuis la fin de l’adolescence. Et pourtant, ils vivent heureux et ont eu deux enfants. Ils ont déménagé 17 fois, il n’y a pas de place pour la routine dans leur histoire. Et puis Nicolas part souvent en voyage d’affaires. Ainsi, ils sont régulièrement loin l’un de l’autre, mais toujours ravis de se retrouver en famille à la fin de la semaine.

Caroline aime les histoires que Nicolas lui raconte, quand il rentre de déplacement. Et les histoires, pour deux amoureux de lecture, ça n’a pas de prix. Ils en divulguent certaines : Caroline mentionne l’histoire du jour où Nicolas l’a demandée en mariage. Il avait réservé une table au Drouant, le restaurant où l’on décerne le prix Goncourt, pour lui faire la surprise. Elle explique aussi l’origine des prénoms de ses fils, Nathan et Thomas, glanés dans des romans de littérature française. Nicolas, quant à lui, parle des beaux ouvrages qu’il garde précieusement dans sa bibliothèque, ceux qui ont appartenu à son père et à son grand-père. Caroline et Nicolas ont beaucoup d’histoires à raconter, presque assez pour écrire un livre.

Quand Nicolas n’est pas là (mais aussi lorsqu’il est là), Caroline aime beaucoup lire des romans, jusqu’à tard dans la nuit. Elle aime s’attacher à ses personnages, apprendre à les connaître. Elle s’évade. On lui demande si elle est déjà tombée amoureuse d’un personnage, elle répond en riant que non, même si certains d’entre eux sont attachants. Elle sait très bien que ce n’est que de la fiction, et c’est ce qu’elle recherche, d’ailleurs : Caroline aime les personnages et les histoires qui la font rêver.

A l’heure de partir, Caroline nous tend un livre. Sur la couverture, un portrait, une femme de profil. « Je vous le prête, il faut le lire, il est très beau, ce sont des histoires d’amour. » Le titre, elle l’a déjà évoqué : La Conversation amoureuse. Caroline partage le fameux livre, celui qu’elle porte dans son cœur. Selon elle, les plus belles histoires doivent être partagées.

imagier

Crédit Photo : Vincent Muller


Site de L’Imagier des Amours, sur Facebook et sur Instagram

2 Comments
  • Martine
    juin 20, 2016

    Voilà un beau début de Roman 🙂

    • carobookine
      juin 21, 2016

      Haha !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *