Apache – Alex W. Inker

2 Permalink 0

Auteur : Alex W. Inker

Genre : BD adulte

Nombre de pages : 128

Editions Sarbacane (2 mars 2016)

icone_K3

BD en lice pour le Prix SNCF du Polar 2017.

carobookine_icone3_coul

Dans le Paris des années 20, un barman est derrière le bar de son café sombre, lorsqu'une jeune femme, accompagnée d'un homme plus vieux qu'elle, entre. L'homme, essouflé, annonce que sa voiture est tombée en panne et il se rue vers la TSF pour écouter les courses hippiques.
Pendant ce temps-là, la femme entame la conversation avec le barman. Puis, le chauffeur les rejoint…

Alors qu'un gros gain est à la clé, les quatre personnages ne réussissent pas à s'entendre et deux des quatre mourront. 

Voilà bien longtemps que je n'avais pas lu de BD pour adulte et c'est maintenant chose faite grâce au Prix SNCF du Polar 2017, un Prix 100% dont le jury, c'est NOUS !

Comme les romans, j'aime lire des 1ère BD, ce qui est ici le cas. L'époque choisie nous replonge dans les bas-fonds de l'après-guerre où tout est permis. Les rivalités entre les personnages les rendent nerveux, et nous avec. Le graphisme va bien avec cette histoire sombre et grinçante qui nous tient en haleine grâce à une intrigue policère bien ficelée.

Vous avez jusqu'au 31 mai 2017 pour voter pour votre BD préférée. Alors, Apache sera-t-elle lauréate cette année ?

Présentation du roman aux Editions Sarbacane

 

A propos de l'auteur :
Alex W. Inker est diplômé en 2006 de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles en Bande dessinée, titulaire d’un Master 2 de cinéma. En plus de son activité de dessinateur, auteur, il est professeur à l’université de Lille 3 où il enseigne à ses élèves les liens entre cinéma et BD. Il organise aussi des ateliers «découverte de la BD» dans les écoles, collèges et bibliothèques de sa région, l’Avesnois. Apache est sa première BD.

2 Comments
  • Mes échappées livresques
    mai 5, 2017

    Le graphisme a l'air sympa, je note merci 😉

    • carobookine
      mai 5, 2017

      Oui, très sympa ! Des tons chauds et colorés pour une sorte de huis clos, le contraste est saisissant.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *