Adeline nous parle d’Americanah – Chimamanda Ngozi Adichie

1 Permalink 0

Parce que le plus beau dans la lecture, c’est qu’elle se partage, j’ai souhaité donner la parole à mes copines de lecture.

.

Aujourd’hui Adeline nous présente son coup de coeur 2015 :

icone_5

Auteur : Chimamanda Ngozi Adichie

Genre : Roman étranger

Nombre de pages : 528

Editeur : Gallimard (1 janvier 2015)

.

Après presque 15 ans passés aux Etats-Unis, Ifemelu décide de laisser tomber son blog à succès et son petit ami américain pour rentrer « chez elle », au Nigeria. Le roman retrace son parcours, les raisons qui l’ont conduite aux USA lorsqu’elle n’était qu’une étudiante inexpérimentée, loin d’Obinze, son grand amour. On plonge dans ses difficultés et ses succès, pour comprendre pourquoi elle décide de faire le voyage du retour.

.

J’ai ouvert ce roman pour découvrir un peu plus le pays qui allait m’accueillir pendant les trois prochaines années, et je n’ai pas été déçue, c’est un roman magnifique.

J’ai été complètement happée par l’histoire d’Ifemelu, cette jeune femme au caractère si fort. Contrairement à Obinze, elle n’a pas le culte de l’Amérique, mais c’est elle qui finit par partir pour Philadelphie. Ses galères du début vont peu la peu la changer, sans qu’elle ne se perde tout à fait.

Adichie nous embarque dans le quotidien de Nigérians sur trois continents, et traite avec beaucoup de profondeur des sujets tels que le racisme, l’exil et la difficulté de rentrer chez soi, avec en toile de fond une histoire d’amour forte qui ne tombe jamais dans la mièvrerie.

J’ai beaucoup apprécié que l’auteur traite de ces sujets sans clichés, sans complaisance ni leçon de morale. Les personnages sont attachants et profondément humains et nous aident à porter un autre regard sur la société qui nous entoure…

Cerise sur le gâteau, l’écriture d’Adichie est belle et très bien traduite. Un gros coup de coeur !

 .

Americanah sur le site des Editions Gallimard

 .

Citations :

« En Amérique, le racisme existe mais les racistes ont disparu. Les racistes appartiennent au passé… Quelqu’un devrait avoir pour mission de décider qui est raciste et qui ne l’est pas. À moins que le moment soit venu d’éliminer le mot « raciste ». De trouver quelque chose de nouveau. Comme « Syndrome de trouble racial ». Et on pourrait avoir plusieurs catégories pour ceux qui en sont affectés : bénin, moyen et grave. »

« Moi-même je ne me sentais pas noire, je ne suis devenue noire qu’en arrivant en Amérique. »

.

A propos de l’auteur :

Née en 1977 au Nigeria, Chimamanda Ngozi Adichie partage désormais sa vie entre Chicago et Lagos. Elle a déjà publié deux romans, L’hibiscus pourpre et L’autre moitié du soleil, lauréat de l’Orange Prize, ainsi qu’un recueil de nouvelles, Autour de ton cou. Traduit en 25 langues, Americanah s’est déjà vendu à 500 000 exemplaires aux États-Unis et en Angleterre.

.

A propos d’Adeline :

Adelin_Americanah

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *